Bilan mi-saison - Pastor Maldonado, symbole de l'irrégularité

La saison 2013 s’était achevée sur des podiums à répétition pour Lotus, tandis que Williams languissait en fond de grille avec cinq points au compteur. 2014 fut tout l’inverse, Williams engrangeant plus de 320 unités tandis que Lotus peinait à en inscrire dix…

Pastor Maldonado était légitimement déçu de la tournure de la situation, lui qui a été bien peu inspiré en quittant Grove à destination d’Enstone pour la campagne dernière : les deux points marqués en 2014 ne l’ont pas rassasié, et Maldonado comptait donc bien se rattraper cette année.

Les circonstances lui paraissaient favorables : handicapé par l’unité de puissance Renault l’an passé, Lotus a fait confiance à Mercedes cette année, ce qui a en effet abouti sur un meilleur niveau de performance.

F1 2015 - Pastor Maldonado au Canada en vidéo!

Une débâcle en qualifications

Maldonado est toutefois à la peine. Le score en qualifications est de 9-1 à l’avantage de son coéquipier Romain Grosjean, qui s’est montré plus rapide en permanence à l’exception de Monaco. Sur les dix séances, l’écart moyen entre les deux coéquipiers est de presque quatre dixièmes (0,397 seconde), et Maldonado n’a atteint la Q3 que trois fois, contre sept pour Grosjean. Certes, le Vénézuélien a signé une belle sixième place sur la grille de départ du Grand Prix du Canada… mais son partenaire était cinquième!

En course, c’est également difficile pour Maldonado. Après six Grands Prix ponctués par cinq abandons et une quinzième place, le pilote Lotus pointait au dernier rang du classement général, derrière les Manor! Et malgré la réputation de pilote agressif, voire dangereux qu’il a acquise, il faut souligner qu’aucun de ces abandons ne lui était imputable. Reste qu’après dix manches, seule la McLaren de Fernando Alonso a parcouru moins de tours que lui.

Galerie - Toutes les photos de Pastor Maldonado

Trois pénalités en une course!

Maldonado a ensuite redressé la barre, se classant septième des Grands Prix du Canada et d’Autriche, engrangeant ainsi douze points précieux au championnat. Impliqué dans le carambolage du premier tour à Silverstone avec son coéquipier, le Sud-Américain est reparti de Grande-Bretagne les mains vides, avant de signer une performance inédite en Hongrie… dans le mauvais sens du terme : un record de pénalités!

La première lui a été infligée suite à son accrochage avec Sergio Pérez, la seconde à cause d’un dépassement sous le régime de la voiture de sécurité, et la troisième du fait d’un excès de vitesse dans les stands… alors qu’il purgeait un drive through.

Pérez - "J'ai laissé plein de place à Maldonado"

En raison des nombreux abandons récoltés par les deux pilotes, le score de course, qui est de 2-1 à l’avantage de Grosjean, n’est pas vraiment significatif. Reste que si sa place en Formule 1 n’est pas en danger, grâce aux millions que dépense le pétrolier d’État vénézuélien PDVSA pour le soutenir, Maldonado a encore beaucoup à faire pour prouver sa valeur, lui qui n’a marqué que la moitié des points de son coéquipier jusqu’à présent.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Équipes Lotus F1
Type d'article Analyse
Tags analyse, bilan, maldonado