Bilan saison - Magnussen du podium à un avenir en pointillés

Il y a un an, l'annonce de sa titularisation à la place de Sergio Pérez avait été comprise

Il y a un an, l'annonce de sa titularisation à la place de Sergio Pérez avait été comprise. Fraîchement auréolé du titre de champion en Formule Renault 3.5, Kevin Magnussen était choisi pour remplacer le pilote mexicain, décevant et remercié après seulement un an. Avec Jenson Button à ses côtés, le jeune danois arrivait avec l'insouciance du rookie mais une détermination à prouver que la confiance placée en lui était légitime. Aujourd'hui, son avenir en F1 est incertain, suspendu à la décision du team de Woking.

Dès le premier Grand Prix à Melbourne, Magnussen a frappé fort. Qualifié en deuxième ligne, il mène une course remarquée et remarquable pour s'offrir un podium dès sa première participation à une course. Troisième sous le drapeau à damier, il verra cette position se transformer en deuxième place après la disqualification de Daniel Ricciardo.

Alors que ce coup d'éclat semblait lui promettre une saison riche de réussite, Magnussen a d'abord flanché. Peu aidé par les performances irrégulières de la McLaren en début de saison, il doit attendre Monaco pour entamer une véritable série de points. Un passage à vide qui ne l'empêche pas d'être soutenu en interne et publiquement, notamment par un Éric Boullier qui prend alors sa défense en rappelant qu'il n'est qu'un débutant de 22 ans.

Dans l’œil des commissaires au cœur de l'été

La fin d'été est également difficile pour Magnussen, pris dans l'œil du cyclone par les commissaires sportifs : A Spa puis à Monza, il laisse échapper de gros points après avoir été pénalisé pour des manœuvres jugées illicites, face à Fernando Alonso puis Valtteri Bottas. Une fois encore, Boullier vole à son secours en le défendant sur la place publique. Alors que McLaren tarde à dévoiler ses plans pour 2015 - un feuilleton qui dure toujours -, le pilote danois se ressaisit. A Sotchi, il s'offre sa meilleure performance de la saison après son podium de Melbourne en décrochant la cinquième position. Sa fin de saison est plutôt solide, malgré un zéro pointé à Abu Dhabi, où les points étaient doublés.

Au volant de la McLaren, Magnussen termine premier débutant du championnat 2014 avec 55 points, un podium et 12 entrées dans les points. Un total cependant inférieur de plus du double à celui de son coéquipier Button (126). Toutefois, le Danois a toujours fait preuve d'une très belle pointe de vitesse et n'a été battu que 10 fois par le champion du monde britannique dans l'exercice des qualifications.

Désormais, l'heure est à l'attente pour un espoir de la F1 qui ne sait pas de quoi son avenir sera fait. On le dit en concurrence directe avec Button pour décrocher le second volant aux côtés d'un Fernando Alonso qui devrait rejoindre McLaren. Après une première saison en partie convaincante, Magnussen doit attendre. Tel est le sort du jeune rookie, tout comme celui de son coéquipier malgré son statut de vétéran champion du monde !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Sergio Pérez , Daniel Ricciardo , Valtteri Bottas , Kevin Magnussen
Équipes McLaren
Type d'article Actualités