Bilan saison - Massa entre manque de réussite et exploits

Après une décennie passée dans le giron de la Scuderia Ferrari, Felipe Massa a donné une nouvelle orientation à sa carrière en Formule 1 en 2014

Après une décennie passée dans le giron de la Scuderia Ferrari, Felipe Massa a donné une nouvelle orientation à sa carrière en Formule 1 en 2014. Non conservé à Maranello, le Brésilien a rapidement convaincu Williams de lui faire confiance. Il faut dire que le vice-champion du monde 2008 présentait le profil idéal pour l'écurie de Grove, qui mettait sur pieds une nouvelle organisation, amorçait un nouveau cycle, et souhaitait ardemment enrôler un pilote expérimenté pour compléter au mieux le line-up déjà assuré de la présence de Valtteri Bottas.

Tout au long de la saison, Williams n'a jamais cessé de valoriser le travail et l'implication de Massa. Frank Williams, Claire Williams et le nouvel arrivant – et ancien ingénieur de course du pilote brésilien chez Ferrari – Rob Smedley ont toujours eu foi en lui. En interne, la relation entre les deux pilotes a également été limpide et sans accroc, simple à gérer, avec toujours la volonté de tirer l'équipe vers le haut.

Pourtant, Massa a connu une première partie de saison délicate. Sa rapidité n'était pas en mise en question, mais son incapacité chronique à la convertir en points lui a fait perdre un terrain significatif face à un Bottas régulier et en constante progression. Il est vrai que le natif de Sao Paulo n'a pas été épargné par la malchance, avec notamment trois abandons dès le premier tour : accroché par Kamui Kobayashi à Melbourne ; accroché par Kimi Räikkönen à Silverstone ; accidenté dans un contact avec Kevin Magnussen à Hockenheim.

On se souviendra également de son accrochage polémique avec Sergio Pérez dans les derniers hectomètres du Grand Prix du Canada, qui avait valu une lourde sanction au pilote Mexicain et privé les deux hommes de très gros points. Néanmoins, Massa ne s'en laissait pas compter et, deux semaines plus tard, il signait le premier exploit de sa saison en décrochant

la pole position en Autriche

. En 2014, il restera le seul à avoir contesté la suprématie des Mercedes en qualifications.

La deuxième partie de saison de Massa sera bien plus consistante, avec deux podiums riches en clins d'œil : le premier à Monza, sur les terres de Ferrari ; le second sur le circuit d'Interlagos, dans sa ville natale. A l'aise, décontracté et soutenu chez Williams, le Brésilien brille également lors de la dernière course de l'année lorsque sa stratégie lui permet d'envisager la victoire. Représentant une sérieuse menace pour Hamilton, il manque toutefois de temps pour revenir plus proche du Britannique et doit se "contenter" de la deuxième place.

Avec 134 points, Massa a terminé à la 7e place du championnat, 52 longueurs derrière son coéquipier Bottas. Il est entré à 11 reprises dans les points et a signé 3 podiums. En qualifications, l'avantage est également en faveur du Finlandais (13-6). Les deux hommes seront de nouveau les figures de proue de Williams l'an prochain, avec la lourde tâche de défendre la troisième place obtenue au championnat constructeurs, et l'espoir de décrocher enfin une victoire.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa , Frank Williams , Kamui Kobayashi , Sergio Pérez , Valtteri Bottas , Kevin Magnussen
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités