Binotto va manquer certains GP avec Ferrari pour travailler sur 2022

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, prévoit de faire l'impasse sur quelques Grands Prix en 2021 afin de travailler sur les préparatifs pour 2022.

Binotto va manquer certains GP avec Ferrari pour travailler sur 2022

En 2020, Mattia Binotto avait manqué les Grands Prix de Turquie et de Bahreïn afin de voir comment il serait possible de faire fonctionner l'écurie depuis la base de Maranello, étant donné le challenge imposé par un calendrier de 23 courses comme cela est prévu, pour le moment, en 2021. Le dirigeant italo-suisse a également manqué, cette fois car il était malade, le GP d'Abu Dhabi. Durant ces courses, c'est au directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Laurent Mekies, que sont revenues les responsabilités de terrain.

S'exprimant lors de la présentation de l'équipe la semaine dernière, Binotto a confirmé qu'il allait se pencher sur la question de sa présence afin de savoir sur combien de courses il pourrait être absent en 2021. Le but étant évidemment de lui dégager du temps pour travailler activement sur la saison 2022 et sa révolution réglementaire.

Lire aussi :

"L'année dernière, j'ai manqué quelques courses parce qu'au final, il y a toute une entreprise à gérer et ce n'est pas seulement le week-end de course au circuit", a déclaré Binotto. "Il se passe beaucoup de choses à Maranello, beaucoup de gens à gérer, à coordonner, et l'activité elle-même. Cette année sera, espérons-le, un championnat de 23 courses. Il sera très long, il sera très dense dans la seconde moitié, et il y a un assez grand défi à relever pour 2022 également."

"Mon intention sera encore une fois de ne pas être présent à toutes les courses de la saison 2021. Je serai certainement présent au début de la saison elle-même. Ce sera important pour au moins évaluer nos performances au début, pour m'assurer que tout fonctionne bien sur la piste. Mais, à un moment donné, je commencerai à manquer quelques courses et à revenir à Maranello pour me concentrer sur 2022."

Lire aussi :

Binotto a tout de même tenu à préciser qu'il serait grandement impliqué dans les Grands Prix sur lesquels il ne se rendra pas, comme en 2020, et que Mekies reprendrait à nouveau le flambeau pour les activités sur place. "Il est évident que lorsque je serai à Maranello, nous aurons notre garage à distance, donc je serai toujours en contact direct avec le circuit."

"Mais nous avons aussi notre directeur sportif sur place, Laurent Mekies, qui a beaucoup d'expérience maintenant, avec nous également. Il a prouvé l'année dernière qu'il était capable de gérer et de diriger toute l'équipe pendant le week-end de course. Donc, je suis à l'aise avec ce choix et à l'aise avec le fait de ne pas être au circuit parfois."

Binotto a par ailleurs confirmé que Ferrari "ne passerait pas beaucoup de temps" sur le développement de la voiture 2021, et que la Scuderia se concentrerait plutôt sur la nouvelle réglementation qui arrivera en 2022.

partages
commentaires
Jamie Chadwick reste chez Williams comme pilote de développement

Article précédent

Jamie Chadwick reste chez Williams comme pilote de développement

Article suivant

Ferrari explique son soutien aux courses sprint en F1

Ferrari explique son soutien aux courses sprint en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard