Bird déplore le "cercle vicieux" de la F1 et des pilotes payants

Auparavant pilote de réserve pour Mercedes, Sam Bird n'a jamais réussi à obtenir sa chance en Formule 1

Auparavant pilote de réserve pour Mercedes, Sam Bird n'a jamais réussi à obtenir sa chance en Formule 1. Malgré des résultats intéressants en GP2 ou en Formule Renault 3.5, le Britannique s'est tourné vers l'Endurance et la Formule E. Il regrette l'importance du budget pour accéder à la catégorie reine, qui barre souvent la route à des jeunes pilotes sans moyens.

"La Formule 1 ne va pas regarder et se dire "Mon Dieu, c'est un bon pilote, il me le faut". A moins que vous ayez un puits d'argent sans fond, ils ne vous regardent pas vraiment", déplore Bird dans les colonnes du Times. "La Formule 1 a besoin de jeunes sur le long terme, car cela fait plusieurs années que Fernando Alonso, Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Jenson Button sont là, et quand ils vont partir, avec qui allons-nous nous retrouver ?"

Si Sam Bird met en cause cette omniprésence de l'apport financier d'un pilote pour accéder à la F1, il comprend également que ce système n'évoluera pas à court terme en raison des tenants et aboutissants d'une discipline qui fait la part belle aux plus grandes équipes.

"Les grandes équipes dépensent tellement d'argent pour prendre des points et obtenir la prime qui les rend plus riches. C'est juste un cercle vicieux en faveur des grandes équipes, donc les petites équipes n'ont pas d'autre choix que de prendre des pilotes qui ont 15 ou 20 millions d'euros", ajoute Bird.

"Il y a des pilotes, que ce soit moi-même ou des pilotes en GP2 ou en Endurance, qui ont eu le potentiel ou les résultats requis pour justifier une chance mais ne l'ont jamais eue à cause d'un manque d'argent. C'est très frustrant mais c'est ainsi et cela ne va pas changer."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sam Bird
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités