BMW : Une course désastreuse !

Un désastre, voilà le terme que tous les membres de l'écurie BMW avaient en tête après le Grand Prix de Bahreïn

Un désastre, voilà le terme que tous les membres de l'écurie BMW avaient en tête après le Grand Prix de Bahreïn. Robert Kubica et Nick Heidfeld se sont accrochés dès le premier virage et leur manque de rythme les a condamnés à rester en queue de peloton. BMW doit réagir très rapidement afin de redresser la barre lors des courses européennes.

Robert Kubica (18e) :


"Ma course a été détruite après le premier virage. J'étais entre Nick et une autre voiture, nous nous sommes touchés et j'ai détruit mon aileron avant. Ensuite, après l'accrochage, il y a eu un problème de communication avec les stands. J'ai demandé à rentrer immédiatement, mais je n'ai pu ravitailler qu'après le deuxième tour."

"Puis la course était très difficile car pendant un long moment j'avais une voiture très lourde avec des pneumatiques tendres. Nous n'étions vraiment nulle part au niveau du rythme. J'espère que l'on fera un grand pas en avant à Barcelone."

Nick Heidfeld (19e) :


"Le résultat est un désastre, même si nous avons été malchanceux avec la collision du premier virage. J'ai d'abord pensé que la suspension était cassée, mais j'ai simplement dû changer de museau dans les stands et j'ai continué."

"La première moitié de la course avec les gommes dures était difficile, mais les pneumatiques tendres ont rendu les choses un peu plus simples. Cependant, c'est une nouvelle course à oublier et nous espérons tous avoir des améliorations à Barcelone."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Robert Kubica
Type d'article Actualités