Une bosse serait à l'origine de l'abandon de Bottas

partages
commentaires
Une bosse serait à l'origine de l'abandon de Bottas
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
28 nov. 2016 à 18:45

Williams suspecte qu'un passage sur une bosse du circuit de Yas Marina soit à l'origine du problème de suspension dont a été victime Valtteri Bottas en début de Grand Prix à Abu Dhabi.

Valtteri Bottas, Williams F1 Team
Felipe Massa, Williams FW38, devant son coéquipier Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38, devant Jenson Button, McLaren MP4-31 et Romain Grosjean, Haas VF-16, au départ
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38, devant Jenson Button, McLaren MP4-31 et Romain Grosjean, Haas VF-16, au départ
Valtteri Bottas, Williams FW38, devant Felipe Massa, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams, et l'équipe disent au revoir à Felipe Massa, Williams, après sa dernière course en Formule 1
Valtteri Bottas, Williams, sur la grille
Jonathan Eddolls, ingénieur de course Williams et Valtteri Bottas, Williams, sur la grille
Valtteri Bottas, Williams

Williams nourrissait encore quelques - maigres - espoirs de battre Force India pour la quatrième place du championnat constructeurs avant cette course, qui a vu Valtteri Bottas se hisser dans le top 10 dès les premiers tours, luttant notamment avec son coéquipier Felipe Massa. Ce dernier a finalement inscrit les deux points de la neuvième place, tandis que le Finlandais a été contraint prématurément à l'abandon.

Selon le directeur technique de Williams, Pat Symonds, les premières analyses de données laissent penser que la nature de la piste est à l'origine du problème de suspension rencontré par la FW38, et non un contact avec un autre pilote ou un passage trop prononcé sur un vibreur.

"Nous avons vu une grosse bosse", explique-t-il. "Nous pensons que c'est probablement similaire à ce qui s'est passé en Amérique en 2015. Nous ne saurons pas avant d'avoir tout étudié, car il y avait eu beaucoup de choses mises en place après cet incident pour essayer d'empêcher qu'il ne se reproduise. Ça semble assez similaire."

Les échanges entre l'équipe et Bottas ont quasiment permis d'écarter la théorie selon laquelle un passage hors piste aurait provoqué la défaillance. Néanmoins, qu'un circuit comme celui de Yas Marina provoque un tel ennui est également étonnant. "C'était une bosse particulière", insiste Symonds. "Abu Dhabi est assez bosselé, mais ça devrait être plutôt facile à gérer."

La belle course de Massa pour son dernier Grand Prix en F1 aura toutefois mis du baume au cœur de l'écurie britannique, qui n'espérait pas de manière réaliste pouvoir viser beaucoup plus.

"Je pense que nous avons été raisonnablement bons ce week-end par rapport à Force India", estime Symonds. "Nous manquons encore un peu de rythme en course, mais nous étions bien meilleurs que nous l'avons été avec les pneus, et c'est pour cela que nous avons pu remonter."

"Nous n'avons jamais été enthousiastes à l'idée de rouler dans le bas du top 10, mais compte tenu de la manière dont s'est déroulée la dernière partie de la saison, c'était l'une de nos meilleures courses."

T-shirt Williams 2016
T-shirt Williams 2016, sur Motorstore.com
Prochain article Formule 1
Rétro 1982 - Keke Rosberg, le champion que l'on n'attendait pas

Previous article

Rétro 1982 - Keke Rosberg, le champion que l'on n'attendait pas

Next article

Horner défend Hamilton et déplore la "naïveté" de Mercedes

Horner défend Hamilton et déplore la "naïveté" de Mercedes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Williams
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités