Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche

Valtteri Bottas a été convoqué par les commissaires du Grand Prix d'Autriche, le Finlandais étant soupçonné d'avoir roulé trop lentement dans les virages 9 et 10 pendant les qualifications.

Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche

Valtteri Bottas faisait partie d'un train de voitures qui ont toutes ralenti au niveau du virage 9 dans les derniers instants de la Q2, ceci afin de créer un écart suffisant avec la voiture devant elles avant leur ultime tentative. Le ralentissement du Finlandais dans cette zone tombe non seulement sous le coup des Notes de la direction de course précisées par Michael Masi après la journée de vendredi mais ont aussi causé, en cascade, d'autres ralentissements.

Le directeur de course avait ainsi indiqué : "Tout pilote ayant l'intention de créer un écart devant lui afin d'avoir un tour clair ne doit pas tenter de le faire entre l'entrée du virage 9 et la sortie du virage 10. Tout pilote aperçu en train de le faire sera notifié aux commissaires comme étant en infraction avec l'Article 27.4 du Règlement Sportif."

Lire aussi :

C'est ainsi qu'en bout de chaîne, Sebastian Vettel s'est retrouvé contraint de rouler lentement également, ce qui a en fin de compte provoqué la gêne de Fernando Alonso, dans son dernier tour, par l'Allemand, qui s'est excusé auprès de l'Espagnol mais a également été convoqué par les commissaires. Selon toute vraisemblance, Vettel devrait écoper d'une pénalité.

Vettel a en tout cas qualifié le comportement des voitures devant lui d'inacceptable, les ralentis montrant que les pilotes Red Bull et Mercedes l'avaient notamment dépassé avant de ralentir au virage 9. Après avoir parlé de "carnage" face à cette situation confuse, il s'est ému que d'autres monoplaces le dépassent encore, ce qui a fait empirer les choses. "Et encore un autre... Ouais, va te faire foutre", a-t-il lancé à sa radio.

S'exprimant par la suite sur Sky Sports, Vettel a déclaré : "Je pense que c'est la faute des pilotes devant qui continuent à sauter la queue. Je ne pense pas que ce soit juste, et ce n'est pas ce sur quoi nous nous sommes mis d'accord."

Bottas ne sera pas le seul pilote convoqué puisque, outre Vettel, Carlos Sainz devra également rendre des comptes face aux commissaires du Grand Prix d'Autriche pour la même infraction présumée et dans la même séquence.

partages
commentaires
Hamilton prédit une "victoire facile" pour Verstappen

Article précédent

Hamilton prédit une "victoire facile" pour Verstappen

Article suivant

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"
Charger les commentaires