Bottas : "Nous aurions dû faire le doublé"

Mécontent de sa stratégie lors du Grand Prix de São Paulo, Valtteri Bottas a estimé qu'un arrêt de moins lui aurait permis de terminer deuxième de l'épreuve et d'assurer le premier doublé de la saison pour Mercedes.

Bottas : "Nous aurions dû faire le doublé"

Dimanche, sur le circuit d'Interlagos, Valtteri Bottas n'a pas profité bien longtemps de l'avantage offert par la pole position. Le pilote Mercedes a perdu les commandes dès l'extinction des feux, les laissant à Max Verstappen, et s'est également fait surprendre quelques mètres plus loin lorsqu'une erreur au virage 4 a permis à Sergio Pérez de lui souffler la deuxième place.

"Le départ n'a pas été un désastre mais Max a pris un bon envol et, évidemment nous allons regarder ce qui s'est passé, il était déjà devant avant le premier virage", a-t-il lancé au micro de Sky Sports. "Nous avons tous les deux freiné très tard et je n'avais nulle part où aller. Ensuite, en défendant face à Checo dans le virage 4, je suis parti au large. Le premier tour a été un cauchemar pour moi. J'imagine que Toto a tapé sur sa table mais j'ai continué d'attaquer."

À l'inverse, son coéquipier Lewis Hamilton a surmonté deux pénalités, l'une infligée sur la grille des Qualifs Sprint et l'autre sur la grille de la course principale, et s'est imposé avec dix secondes d'avance sur Verstappen. Bottas était donc très heureux de voir une Mercedes s'imposer devant une Red Bull, permettant ainsi à la marque à l'étoile de prendre quelques longueurs d'avance au championnat. "Je suis heureux que Lewis ait été sur une autre planète une fois qu'il m'a dépassé, tout dépendait de lui et il a répondu présent, ce qui signifie que nous avons marqué plus de points que Red Bull", a précisé le Finlandais.

La grande majorité des pilotes, dont le vainqueur Hamilton et son dauphin Verstappen, ont opté pour une stratégie à deux arrêts. Le coup d'envoi de la première salve a été donné aux alentours du 25e tour tandis que Bottas a attendu le 30e passage pour passer par la voie des stands, profitant de l'intervention de la voiture de sécurité pour se hisser devant Pérez et revenir sur le duo de tête.

Et bien que Mercedes lui ait installé des pneus durs, les plus endurants de la gamme Pirelli, le Finlandais a été arrêté une seconde fois à peine onze tours plus tard, là encore pour un jeu de gommes dures. Peu emballé par l'idée d'un deuxième arrêt, Bottas a fait savoir son mécontentement en lançant à la radio : "On a gâché un doublé facile."

Classé troisième de l'épreuve, le pilote finlandais a expliqué que le fait de rallonger le premier relais lui aurait amplement permis de couvrir les 32 derniers tours de course avec les mêmes pneus, sans laisser Verstappen le dépasser : "Selon moi, [une stratégie] à un arrêt aurait été plus rapide parce que nous avions rallongé le premier relais et chaussé le pneu dur ensuite. Nous allons regarder cela de plus près mais, selon moi, nous aurions dû faire le doublé."

Lire aussi :

partages
commentaires
Horner : "Ç'aurait été vraiment injuste de pénaliser Verstappen"
Article précédent

Horner : "Ç'aurait été vraiment injuste de pénaliser Verstappen"

Article suivant

Les commissaires n'ont pas visionné la caméra embarquée de Verstappen

Les commissaires n'ont pas visionné la caméra embarquée de Verstappen
Charger les commentaires