Bottas et Hamilton voient Mercedes au coude-à-coude avec Red Bull

Les qualifications du Grand Prix du Portugal s'annoncent très serrées, estiment les pilotes Mercedes.

Bottas et Hamilton voient Mercedes au coude-à-coude avec Red Bull

Après deux premiers Grands Prix où Red Bull Racing avait clairement l'avantage en performance pure, même si Max Verstappen et Sergio Pérez ont laissé filer la pole position à Imola à cause d'erreurs en Q3, la bataille s'annonce plus serrée ce week-end à l'Autódromo Internacional do Algarve.

Lire aussi :

C'est Valtteri Bottas qui a signé le meilleur temps du jour en 1'19"648, devançant Max Verstappen (1'19"673), Lewis Hamilton (1'19"837) et Sergio Pérez (1'19"846). En d'autres termes, Mercedes et Red Bull se tiennent dans un mouchoir de poche, et bien malin qui peut prédire quelle écurie prendra le dessus.

"C'est dur à dire", reconnaît Bottas au micro de Sky Sports F1. "En EL2, je n'ai pas vraiment fait de bon chrono avec les tendres [il a signé un 1'20"181 dans cette séance, ndlr]. Je pense que ça va être serré et que ça pourrait basculer dans un sens comme dans l'autre. Quiconque trouve le plus de temps au tour ce soir sera en pole."

"Je pense que ça va être serré", confirme Hamilton auprès de Sky. "On dirait que nous sommes proches, et je ne sais pas comment était le tour de Max, mais le mien n'était pas parfait. Nous avons certainement du temps au tour à gagner avec la voiture et des améliorations à faire, mais je suis sûr qu'eux aussi. Bref, c'était serré, comme lors des deux dernières courses. C'est enthousiasmant !"

Les deux pilotes Mercedes ont en tout cas dû composer, comme leurs pairs, avec une piste dont la condition n'était pas optimale malgré la météo clémente, le septuple Champion du monde se plaignant notamment que les pneus apportés par Pirelli – le C1, le C2 et le C3 – sont un cran trop durs.

"L'asphalte reste relativement glissant", analyse Bottas. "L'arrière de la voiture est très instable à certains endroits. Il n'était donc pas facile de faire des tours propres. Pour moi aujourd'hui, plus les composés étaient tendres, plus la voiture était délicate à maîtriser. J'ai trouvé que le pneu medium était celui qui fonctionnait le mieux, mais il reste du travail à faire."

"Il y a vraiment une phase de mise en température avec les composés plus durs, cela prend du temps de les faire fonctionner. En qualifications, si l'on met les pneus dans la bonne fenêtre, cela pourra faire une grande différence. C'est donc une priorité majeure pour nous", conclut le Finlandais.

partages
commentaires
EL2 - Hamilton prend les commandes

Article précédent

EL2 - Hamilton prend les commandes

Article suivant

L'association Volkswagen-Red Bull est toujours possible, selon Wolff

L'association Volkswagen-Red Bull est toujours possible, selon Wolff
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Portugal
Lieu Portimão
Auteur Benjamin Vinel