Bottas : Pourquoi je suis venu chez Mercedes sans mes ingénieurs

partages
commentaires
Bottas : Pourquoi je suis venu chez Mercedes sans mes ingénieurs
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 mai 2017 à 07:20

Le plus récent nouveau vainqueur de la Formule 1, Valtteri Bottas, a expliqué que sa décision d'aller seul chez Mercedes et de ne prendre aucun membre de l'équipe Williams était une des clés de sa progression rapide.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, fête la victoire avec son équipe
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Un ingénieur Mercedes AMG F1 avec le panneau de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, Tony Ross, ingénieur de course, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

Le Finlandais a remplacé tardivement Nico Rosberg, en janvier, et a mis peu de temps pour être dans le bain, réalisant sa première pole position à Bahreïn et sa première victoire en Russie.

Mais alors que beaucoup de pilotes qui changent d'équipe aiment prendre avec eux leurs anciens ingénieurs, afin d'avoir une zone de confort dans leur entourage, Bottas a choisi d'adopter une approche différente.

Au lieu de ça, il a délibérément souhaité prendre un nouveau départ, en décidant de conserver l'ancienne équipe d'ingénieurs de course de Rosberg, composée de Tony Ross et Marcus Dudley.

Il pense qu'être forcé de se mettre au niveau de la façon dont Mercedes procède était un bien meilleur moyen d'apprendre le fonctionnement de l'équipe allemande, au lieu d'essayer d'imposer son ancienne façon de faire.

"C'est quelque chose que j'ai décidé dès le tout début", explique Bottas dans une interview exclusive pour Motorsport.com. "J'ai su que je travaillerais avec Tony et Marcus, qui étaient les ingénieurs de Nico."

"Donc j'ai pensé que ça serait parfait pour moi, parce qu'il y a beaucoup de choses que je peux apprendre d'eux et ils allaient m'aider à apprendre comment l'équipe fonctionne. Je pensais que c'était le mieux. Bien sûr, les gens travaillent différemment. Chaque humain est différent, et on travaille différemment avec tout le monde."

"L'équipe a un style d'approche différent au niveau des réunions, des nouveaux systèmes et des nouveaux termes, des nouvelles tâches. Donc évidemment, j'ai dû en quelque sorte m'adapter à la façon de travailler de cette équipe."

"Ça a été une des raisons pour lesquelles je n'ai pas vraiment insisté pour que quelqu'un de Williams vienne avec moi. Je voulais débuter avec les gens expérimentés ici, parce qu'il connaissent cette équipe au mieux."

Honnêteté

Même si la situation de Bottas l'a fait s'adapter au fonctionnement de Mercedes, il insiste pour dire qu'il n'a pas eu peur de s'exprimer dans les domaines dans lesquels il n'était pas satisfait. Et il dit que cela témoigne de la force de Mercedes qui a souhaité l'écouter, au lieu d'estimer que son approche ne pouvait être remise en question.

"Je n'ai pas trouvé cela difficile. Je dis toujours les choses très directement. Si je ressens que quelque chose ne va pas, je suis toujours honnête, et c'est ce que j'essaie toujours de faire."

"L'équipe apprécie cela. Bien sûr, Lewis [Hamilton] a bien plus d'expérience avec cette équipe et avec ces gens et la voiture, mais c'est la seule chose à faire, être honnête pour tout et ce qui peut être amélioré de mon point de vue."

Et c'est pour cela que Bottas pense que la transition entre le fait d'arriver seul à Brackley et de se sentir dorénavant à part entière dans l'équipe est arrivé si vite.

"L'équipe me soutient vraiment, et je ne me sens pas seul. Vous savez, je sens que je fais partie de cette équipe et que nous sommes là ensemble, et j'apprécie juste cela. Je sais qu'il y a une longue saison à venir, et je suis confiant dans le fait que mon rythme va juste continuer de s'améliorer, et ils sont heureux de ma performance personnelle. Je n'ai pas de pression. Je m'amuse et j'essaie de progresser jour après jour, et grâce à cela, comme toujours, de bonnes choses se produisent."

Nouvelle atmosphère

Ayant passé toute sa carrière en F1 chez Williams, Bottas a dû apprendre vite comment les choses se passaient dans une structure soutenue par un constructeur majeur. Et il dit qu'une des choses les plus perturbantes qu'il a découvertes est à quel point la structure est concentrée sur la victoire, et à quel point elle est déçue quand elle n'y parvient pas.

"Bien sûr, c'est différent, vous savez", déclare-t-il, par comparaison avec Williams. "Je pense que le principal vient de la mentalité, parce que cette équipe sait fondamentalement comment gagner. Elle a beaucoup soif de victoire et de succès, et tout le monde paraît très agacé et déçu quand ce n'est pas une bonne journée."

"C'est très délicat, vous savez, dans une équipe de milieu de tableau ou une équipe derrière les plus grosses équipes, d'avoir ce genre de mentalité. Si vous avez un bon résultat, que vous soyez quatrième ou parfois troisième, c'est un succès."

"Donc, cela vient de la mentalité, mais aussi évidemment [parce que] Mercedes a de grosses ressources et bien plus de gens. Cela veut dire que, dans le même temps, vous pouvez vous focaliser à 100% sur différents projets."

"Dans une plus petite équipe, on peu faire des compromis, on peut se focaliser sur quelque chose pendant un moment et ensuite sur quelque chose d'autre plus tard. Mais quand il y a plus de gens avec plus de ressources, on peut se concentrer sur beaucoup de choses différentes en même temps, et ça rend le développement de la voiture plus rapide et tout fonctionne sans anicroche."

Propos recueillis par Oleg Karpov et Roberto Chinchero

Prochain article Formule 1
Nasr inquiet pour l'avenir du Brésil en F1

Previous article

Nasr inquiet pour l'avenir du Brésil en F1

Next article

Ricciardo : Les pneus durs "ne seront bons pour personne" à Barcelone

Ricciardo : Les pneus durs "ne seront bons pour personne" à Barcelone

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Mercedes
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Interview