Bottas prédit "une compétition difficile" avec Ferrari

Nouveau venu chez Mercedes, Valtteri Bottas estime que les essais de Barcelone sont loin d'avoir démontré tout son potentiel, alors qu'il doit encore se familiariser avec sa nouvelle équipe.

Recruté par l'équipe Championne du monde pour succéder à Nico Rosberg, Valtteri Bottas a vécu un hiver agité, exigeant une adaptation rapide à un nouveau défi d'envergure auquel il n'était pas préparé. Le Finlandais a réalisé des essais studieux à Barcelone pour accumuler autant de kilomètres que possible, tout en apprenant à travailler avec sa nouvelle équipe. Il souligne cependant qu'il est encore loin d'avoir pu débloquer tout son potentiel au volant, et que la forme affichée lors de ces essais n'apporte pas d'enseignement définitif.

"Je crois que, la première fois que j'étais dans la voiture, comme prévu, on peut dire que je m'habituais à tout", explique l'ancien pilote Williams. "La voiture se comportait assez différemment de ce à quoi j'étais habitué, mais chaque jour je sentais et je pouvais voir que j'arrivais à faire de bons progrès sur les longs et les courts relais. À la toute fin des essais, j'ai commencé à me sentir de plus en plus à l'aise."

"Jusqu'à présent, de ce que j'ai vu, tout semble assez serré, mais ce sont seulement des essais et nous étions toujours en piste à différents moments de la journée, avec des programmes différents, donc c'est impossible à dire. Nous saurons très bientôt, et pour moi, je sens que mon rythme de progression sera important cette année. À chaque fois que je suis dans la voiture, je sens que je suis meilleur et plus à l'aise."

Pas de hiérarchie interne

Recruté pour un an avec une option contractuelle pour une prolongation, Bottas sait qu'il devra faire ses preuves en cohabitant avec un Lewis Hamilton redoutable. Le Finlandais insiste toutefois sur le fait de n'avoir aucune crainte particulière à ce sujet, ni pression supplémentaire, et n'envisage pas le scénario dans lequel il se retrouverait condamné à être un numéro deux.

"Je ne ressens pas ça", assure-t-il. "Mercedes n'a pas de pilote numéro un et de pilote numéro deux, donc c'est à moi d'être performant. Tant que je fais mon travail, qui est d'être performant au niveau où la voiture devrait être, tout va bien. Et je sais que je peux le faire."

"Je crois que pour moi, c'est une grande opportunité. C'est sûr, c'est un gros défi. Il n'y a aucun doute, je devrai prouver à beaucoup de gens, ainsi qu'à l'équipe, que je mérite ma place. Mais je vois les choses très positivement. Je vois ça comme une grande opportunité pour ma carrière de me battre pour la victoire et, je l'espère, pour le championnat."

Ferrari au rendez-vous

Lors des essais hivernaux, la très bonne impression est venue de Ferrari, même si l'analyse de la feuille de temps reste difficile à faire. Les performances de la Scuderia intriguent également Bottas, qui s'appuie sur les données récoltées pour s'attendre à une bagarre serrée dès Melbourne.

"Je pense que Ferrari est très fort", prévient Bottas. "On dirait qu'ils ont connu un bon hiver. Je pense que le rythme qu'ils avaient pendant les essais hivernaux était plutôt intéressant, et ce sera sans aucun doute une compétition difficile avec eux. Je pense que, dans l'ensemble, ils ont un bon package – avec le moteur et la voiture –, donc ce sera intéressant de voir si leur voiture est faite pour Melbourne ou s'ils vont amener des évolutions. Nous nous attendons à une bataille serrée, au moins au début de la saison. Ensuite, ce sera une longue année de développement."

Bottas précise que Mercedes a prévu l'introduction d'un gros package à Melbourne grâce aux leçons tirées des tests de Barcelone, où de premières évolutions n'avaient pas fonctionné comme prévu. Mais tout pourrait changer très vite au fil de la saison avec une course au développement annoncée comme spectaculaire.

"Cette année, avec le nouveau règlement, ce sera une course au développement", rappelle-t-il. "Le rythme de progression va être énorme et c'est vraiment difficile à prédire. Ce sera serré, c'est ce que nous verrons. Ce sera une longue année. Et quel que soit le rythme des différentes équipes à Melbourne, ça pourrait ne pas être le même dans cinq courses." 

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags competition