Bottas désire une prolongation "d’au moins 2 ans" avec Mercedes

partages
commentaires
Bottas désire une prolongation
Par : Scott Mitchell
19 mai 2018 à 08:26

Valtteri Bottas aimerait éviter la situation inconfortable d’une troisième saison consécutive en F1 disputée en se sachant contractuellement menacé au terme de son entente en cours.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, 1er, fête sa victoire dans le parc fermé avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, vainqueur, sur le podium
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Un fan de Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09

Le pilote Finlandais a remporté trois courses en 2017 après avoir remplacé au pied levé un Nico Rosberg ayant quitté la discipline au lendemain de la conquête de son titre de Champion du monde.

Signé pour une unique saison au sein de l’équipe Championne du monde, l’ex-pilote Williams a vu son baquet renouvelé pour cette saison 2018, mais sait de nouveau se trouver sur le marché, n’ayant pas d’entente en place pour les saisons à venir. Lewis Hamilton, dont le contrat pluriannuel avec Mercedes prend fin au terme de cette année, assure vouloir se réengager avec l’équipe Mercedes. Pour Valtteri Bottas, la meilleure option de carrière est bien entendu l’espoir d’une prolongation avec l’équipe, dont les baquets sont extrêmement convoités. Mais cette fois, le #77 aimerait un accord lui permettant de se savoir membre de l’équipe pour plusieurs saisons et d'être aligné sur des pilotes considérés comme les stars du plateau.

Interrogé sur le sujet, le #77 a déclaré qu’il n’y avait "pas de précipitation" pour sécuriser son avenir en Formule 1. "Je voudrais rester avec cette équipe ; longtemps, j’espère," déclare-t-il dans un entretien accordé à Motorsport.com. "C’est mon objectif. Aussi longtemps que je continuerai à être performant comme je le suis cette année, cela devrait naturellement être OK."

Néanmoins, Bottas ne peut pas ignorer que si le premier baquet Mercedes revient à Lewis Hamilton pour une prolongation ne pouvant être que pluriannuelle, les façons pour Mercedes de gérer sa seconde auto sont très ouvertes, soit de par l’intérêt qu’ont d’autres pilotes de premier plan pour celle-ci, soit en raison de l’observation année après année par Mercedes de jeunes talents émergents pouvant incarner un futur à long terme plus évident ou plus solide d'un point de vue marketing.

Une nouvelle prolongation d'un an?

Il faut donc se confronter à une autre réalité : si Mercedes venait à proposer à Bottas de rester, peut-être le ferait-elle une nouvelle fois avec un contrat d’une unique saison, comme on l’a vu depuis de nombreuses années avec Räikkönen chez Ferrari ou Webber chez Red Bull.

"J’ai en quelque sorte toujours eu des deals d’un an, donc naturellement, j’aimerais savoir ce que je vais faire pendant au moins deux ans."

Agé de 28 ans, Bottas assure qu’il n’est pas intéressé par le fait de recevoir toute autre proposition d’une autre équipe pour tenter de faire monter les enchères avec Mercedes, et que la bonne relation avec son directeur Toto Wolff (son ancien manager) suffit.

"Nous parlons beaucoup", commente Bottas. "Nous sommes toujours très ouverts concernant ma performance et celle de la voiture. Nous n’avons pas encore discuté de l’an prochain et pensons que c’est encore un petit peu tôt."

Mercedes prend en compte le fait que la dynamique de travail depuis l’arrivée de Bottas aux côtés de Hamilton est bien plus positive qu'à l'époque de Rosberg. La relation entre les deux pilotes de l’équipe est actuellement bien plus harmonieuse, même si Bottas ne cache pas son ambition de remporter des manches et se battre pour le titre de Champion du monde – lutte dont il serait actuellement proche s’il n’avait pas perdu les 25 points de la victoire de Bakou sur crevaison alors qu’il menait en fin de course.

"Ça a bien commencé mais ça n'a fait qu'aller de mieux en mieux à mesure que nous avons appris à nous connaitre", juge Bottas. "Nous avons un excellent respect dans les deux sens. Après [Bakou], il est immédiatement venu me voir et m’a dit : ‘Tu as fait une vraiment bonne course et tu méritais de gagner’. Nous sommes de bons équipiers. Nous désirons aider l’équipe ensemble et travailler ensemble, mais aussi gagner. Il s’agit d’un pilote très complet, et je pense que je deviens de plus en plus complet en permanence."

Bottas occupe actuellement la troisième position au Championnat du monde des pilotes, 37 points derrière le leader Hamilton, qui lui a repris sept unités à Barcelone en le distançant de 20 secondes au terme du premier doublé Mercedes de la saison 2018. Pour autant, c’est Bakou qui laisse la plus grosse amertume à Bottas.

"C’était sans doute ma plus grande déception sur une course", ne cache pas le Finlandais, qui refait souvent les comptes de la lourde perte. "Mener à trois tours de l’arrivée et voir ça vous passer entre les mains, c’est dur. Sachant à quoi le tableau du championnat aurait ressemblé fut difficile mais je ne peux pas le changer. J’ai les points que j’ai et c’est avec ça que je dois travailler."

Avec Roberto Chinchero et Erwin Jaeggi

Prochain article Formule 1
Boullier estime toujours être l'homme de la situation chez McLaren

Previous article

Boullier estime toujours être l'homme de la situation chez McLaren

Next article

Leclerc : "J'apprends deux fois plus" face à Alonso

Leclerc : "J'apprends deux fois plus" face à Alonso
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Mercedes Shop Now
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités