Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye

partages
commentaires
Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye
Par :
Co-auteur: Alasdair Lindsay
26 janv. 2019 à 17:30

Le pilote Mercedes en Formule 1, Valtteri Bottas, a gagné une spéciale lors de ses débuts en rallye, terminant cinquième du classement final de l'Arctic Lapland Rally au volant d'une Ford Fiesta WRC.

Bottas pilotait une voiture similaire à celles qui sont entre les mains des concurrents de l'équipe M-Sport en WRC et il courait contre des habitués du Championnat de Finlande, au volant eux de voitures moins puissantes de la spécification R5 qui sont utilisées en WRC2.

Après un début prudent avec les septième et neuvième temps des deux premières spéciales, le pilote Mercedes est monté à la cinquième place vendredi, position qu'il a réussi à conserver jusqu'au bout. Il a également remporté une spéciale, celle de Mäntyvaara (4,3 km), en précédant Henrik Pietarinen de 2,3 secondes.

Lire aussi :

Bottas a passé une grande partie du rallye à essayer de rattraper la Skoda Fabia de Pietarinen mais il a échoué dans sa tâche, les deux dernières spéciales de l'épreuve ayant justement été remportées par celui qui a fini quatrième du général.

Celui qui porte le numéro 77 en F1 avait pour copilote un habitué, en la personne de Timo Rautiainen, longtemps associé à un certain Marcus Grönholm, avec qui il a remporté les titres 2000 et 2002 du WRC et qu'il retrouvera dans trois semaines au Rallye de Suède.

Le fils de ce dernier, Niclas Grönholm, était d'ailleurs en compétition également mais a dû faire une croix sur la première journée en raison d'un problème technique avant de revenir en Rally2, passant de la 68e à la 17e position après les cinq spéciales de samedi.

Un ancien pilote de F1, Mika Salo, était également présent et a terminé 11e après avoir occupé le 43e rang au terme de la première spéciale.

Le vainqueur du rallye est Emil Lindholm, fils de l'ancien pilote d'usine Peugeot Sebastian Lindholm. Il pilotait une Volkswagen Polo GTI R5.

Article suivant
La F1 "aimerait" un second Grand Prix en Chine

Article précédent

La F1 "aimerait" un second Grand Prix en Chine

Article suivant

Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas

Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Be first to get
breaking news