Bottas ou Russell : Mercedes pourrait attendre l'hiver

En dépit de rumeurs insistantes autour de l'avenir fragilisé de Valtteri Bottas, Mercedes dit vouloir se donner le temps et laisser au Finlandais la possibilité de convaincre qu'il peut conserver son baquet face à George Russell.

Bottas ou Russell : Mercedes pourrait attendre l'hiver

Comme l'an passé, Mercedes voit ses deux pilotes arriver en fin de contrat et n'a donc aucune garantie quant à son duo pour 2022. Le sujet prioritaire pour l'écurie allemande est toutefois de sceller un nouveau bail avec Lewis Hamilton, les deux parties ayant confié qu'elles espéraient trouver un accord d'ici la trêve estivale afin de ne pas revivre le scénario de la saison dernière.

En revanche, pour le second volant, l'incertitude est beaucoup plus grande. Valtteri Bottas arrivera au terme d'un énième contrat d'un an et ses performances suscitent autant d'interrogations que de critiques depuis le début de la saison. Dans le même temps, George Russell sera en fin de contrat chez Williams, tandis qu'il est toujours un pilote du giron Mercedes.

Lire aussi :

La logique veut donc que le baquet aux côtés de Lewis Hamilton pour l'an prochain se joue entre ces deux hommes, dans un contexte où la rumeur a même imaginé que les choses pourraient s'accélérer dès les prochaines semaines avec une annonce à Silverstone. Une tendance qu'a démentie Valtteri Bottas dans le paddock du circuit Paul Ricard jeudi, tandis que Toto Wolff assure désormais que Mercedes pourrait prendre tout son temps sur la question.

Interrogé sur le moment où une annonce aurait lieu, le directeur de l'écurie de Brackley s'est montré évasif : "Quelque part dans l'hiver, je pense. Mais je ne sais pas si ce sera décembre, janvier ou février". Attendre aussi longtemps pourrait paraître surprenant, mais Mercedes estime pourtant qu'il s'agit du cas de figure le plus probable. "C'est fortement possible, car nous avons toujours été loyaux envers les pilotes, et c'est ce que nous faisons", assure Toto Wolff. 

Ce temps pourrait-il jouer en faveur de Valtteri Bottas ? Si le Finlandais a déçu depuis le début de l'année et qu'il court toujours après sa première victoire en 2021, son patron assure que la balle est encore dans son camp aujourd'hui et qu'il a toute latitude pour convaincre Mercedes de le conserver. Bottas doit "piloter la voiture rapidement le samedi et le dimanche", lâche simplement Toto Wolff. "S'il fait ça, il se place lui-même dans une très bonne situation en vue de l'an prochain."

Quand viendra l'heure de la décision, l'Autrichien assure qu'elle sera prise sur l'unique critère de la performance et que Mercedes ne se laissera pas tenter par une simple volonté de changer pour changer.

"Que ce soit une chose à prendre en compte ? Absolument. Mais ce n'est pas le principal critère", prévient Toto Wolff lorsqu'il lui est demandé si Mercedes pourrait souhaiter donner un nouvel élan à son équipe. "Le principal critère est la performance constante. Surtout dans cette année difficile, il nous faut deux pilotes qui sont au rendez-vous. Si l'un d'eux connaît un week-end sans ou des abandons, il faut que l'autre soit là. C'est pourquoi il est toujours important qu'ils soient tous les deux au maximum de leurs capacités."

partages
commentaires
Vasseur : Précipiter Pourchaire en F1 "serait une erreur"

Article précédent

Vasseur : Précipiter Pourchaire en F1 "serait une erreur"

Article suivant

Vibreurs : la FIA inflexible, des équipes veulent du gravier

Vibreurs : la FIA inflexible, des équipes veulent du gravier
Charger les commentaires