Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka

partages
commentaires
Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka
Par :
25 oct. 2019 à 13:36

Valtteri Bottas a révélé que son temps de réaction au moment du départ du Grand Prix du Japon était de seulement quatre centièmes, expliquant en grande partie son envol parfait.

Vainqueur du Grand Prix du Japon il y a deux semaines, après une période de disette qui durait depuis son succès à Bakou, Valtteri Bottas a révélé avoir pris le départ parfait à Suzuka. Bien aidé par le mauvais envol de Sebastian Vettel – non sanctionné malgré son mouvement avant l'extinction des feux – et par celui très moyen de Charles Leclerc, le Finlandais s'était porté en tête de la course dès le premier virage, pour finalement s'imposer.

Surgissant de la troisième place sur la grille, il a fait preuve d'un temps de réaction extrêmement court. "Le départ de la course m'a beaucoup aidé, c'était la clé pour prendre la tête sur ce type de circuit", raconte le pilote Mercedes. "Mon temps de réaction a été assez rapide, il était de quatre centièmes, donc peut-être le meilleur jusqu'à présent."

Lire aussi :

Ce temps de réaction dont parle Valtteri Bottas est celui entre le moment où les feux s'éteignent et où le pilote relâche l'embrayage, et non entre les feux et le mouvement de la monoplace. "Normalement, ce n'est pas un temps de réaction que je peux avoir", admet-t-il. "Mais peut-être que j'ai été un peu aidé par le mouvement de Sebastian avant, donc nous avons certainement eu un peu de chance. Peut-être aussi que le timing était un peu risqué, car normalement le temps de réaction est d'au moins un dixième. C'était donc vraiment limite. Mais après coup, c'est très bien, très chouette, je suis content."

L'envol quasi parfait n'est pas une nouveauté pour Bottas, qui avait impressionné dans l'exercice lors du Grand Prix d'Autriche 2017, qu'il avait également remporté. À l'époque, la rapidité avec laquelle il s'était extrait de son emplacement sur la grille avait laissé les autres pilotes circonspects, ces derniers imaginant même un départ volé. En réalité, il avait joué avec le feu mais avait été sauvé par la marge de tolérance du système de détection utilisé par la FIA.

Valtteri Bottas aborde ce week-end le Grand Prix du Mexique en étant désormais le seul à pouvoir encore priver son coéquipier Lewis Hamilton d'un sixième titre mondial. Néanmoins, le Britannique dispose d'une première opportunité, que son voisin de garage tentera au moins de retarder. "Ça devient plus dur à chaque course et il a une chance ici de l'assurer [le titre], mais il n'y a aucun intérêt à dire que c'est terminé, puisque ça ne l'est pas", estime Bottas. "Si je suis réaliste, c'est compliqué, mais nous allons nous concentrer sur chaque Grand Prix. Et encore une fois faire comme au Japon, en essayant de faire du mieux possible et de gagner la course. C'est tout ce que je peux faire."

Hamilton Champion à Mexico si...

Article suivant
Ricciardo : "Nous sommes en colère et frustrés"

Article précédent

Ricciardo : "Nous sommes en colère et frustrés"

Article suivant

Photos - Les nouveautés techniques au GP du Mexique

Photos - Les nouveautés techniques au GP du Mexique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine