Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !

partages
commentaires
Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !
Par :
4 juil. 2018 à 09:15

Coup de tonnerre chez McLaren ! Alors que l'écurie traverse une période particulièrement délicate sur le plan sportif, Éric Boullier a remis sa démission et ne dirigera plus l'écurie de Woking. Le départ du Français prend effet immédiatement.

Eric Boullier, directeur, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Eric Boullier, directeur de la compétition de McLaren, parle avec Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group, sur le muret des stands McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 et Éric Boullier, directeur de la compétition de McLaren
Des ingénieurs sur la grille avec Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Eric Boullier, directeur de la compétition de McLaren

Pour faire suite à ce départ de son directeur de la compétition, McLaren va mettre en place une organisation simplifiée à sa tête. Simon Roberts va prendre en charge la supervision de la production, de l'ingénierie et de la logistique ; Andrea Stella est promu directeur en charge de la performance et responsable des opérations piste ; tandis que Gil de Ferran endosse le nouveau rôle de directeur sportif.

"Je suis très fier d'avoir travaillé avec une équipe aussi brillante ces quatre dernières années", a fait savoir Éric Boullier, "mais j'estime qu'il est maintenant temps pour moi de démissionner. Je veux souhaiter à tout le monde chez McLaren le meilleur pour le reste de la saison et pour l'avenir."

Arrivé chez McLaren en 2014 après avoir dirigé Lotus, Boullier paye le prix des résultats en berne de McLaren, qui a vécu un véritable cauchemar lors des trois années passées en collaboration avec Honda. Le passage au moteur Renault avait ouvert la voie à des espoirs de retour vers les avant-postes, mais avec le sixième rang occupé au championnat constructeurs après neuf Grands Prix, les attentes sont loin d'être comblées.

"Les performances de la MCL33 en 2018 ne sont pas à la hauteur des attentes de McLaren, y compris de nos fans fidèles", regrette Zak Brown, PDG de McLaren Racing. "Ce n'est pas la faute des centaines d'hommes et de femmes investis et qui travaillent dur chez McLaren."

"Les causes sont systémiques et structurelles, ce qui requiert un changement majeur. Avec l'annonce faite aujourd'hui, nous commençons à corriger ces problèmes et c'est la première étape sur la route de notre guérison."

"Je voudrais saisir cette opportunité, au nom de toute l'équipe, pour remercier Éric pour ses services et sa contribution chez McLaren, et pour lui souhaiter le meilleur à l'avenir."

Article suivant
Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021

Article précédent

Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021

Article suivant

McLaren : La démission de Boullier n'est "pas une surprise" pour Brown

McLaren : La démission de Boullier n'est "pas une surprise" pour Brown
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu