Boullier joue beaucoup sur le relationnel dans son équipe

Sans conteste, depuis qu’il est arrivé à la tête de Lotus Renault GP afin de remplacer Flavio Briatore, Eric Boullier a changé le visage de l’équipe basée à Enstone

Sans conteste, depuis qu’il est arrivé à la tête de Lotus Renault GP afin de remplacer Flavio Briatore, Eric Boullier a changé le visage de l’équipe basée à Enstone.

Le Français a ses propres méthodes et s’appuie beaucoup sur l’aspect relationnel pour faire avancer son écurie. Que ce soit pour les ingénieurs ou les pilotes, Boullier souhaite placer ses hommes dans une spirale positive afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes.

C’est ce qu’il était parvenu à faire l’an dernier avec Robert Kubica, qui était considéré comme l’un des meilleurs pilotes de la saison. Mais cet hiver, le Polonais a été victime d’un grave accident de rallye en Italie, laissant l’équipe orpheline de son meilleur atout.

Cela n'a cependant pas privé Lotus Renault GP de bons résultats en ce début de saison. Au volant de la R31 équipée d’un système d’échappements pour le moins révolutionnaire, Vitaly Petrov et Nick Heidfeld ont tous deux réalisé un podium. Boullier estime que le Russe a été placé dans une spirale positive, alors qu’Heidfeld doit encore être relancé après une période difficile dans sa carrière de pilote.

"Je pense que nous ne devons pas sous-estimer les progrès de Vitaly. Mon travail consiste à m’assurer que les pilotes se sentent en confiance et qu’ils s’améliorent au cours de l’année, afin qu’ils puissent avoir un pic de performance," a déclaré Boullier à Autosport.

"Mentalement, il est très important pour eux de sentir qu’ils peuvent faire mieux et que l’équipe est là pour les soutenir et leur donner les outils nécessaires pour faire encore mieux. En tant qu’équipe, nous devons donc faire attention à l’environnement, et faire en sorte que nous pouvons placer les pilotes dans une situation où ils peuvent décrocher de meilleurs résultats. Robert était clairement dans cette spirale positive, et c’est quelque chose que nous avons également créé avec Vitaly."

"Toutefois, lorsque vous engagez un pilote qui débute, vous avez besoin de temps pour y parvenir et il a besoin de temps pour obtenir des résultats. Je pense que Vitaly commence maintenant à ramener des résultats, même s'il commet toujours quelques erreurs. Dans le cas de Nick, c’est une autre histoire. Nous devons le remettre dans une spirale positive, et cela ne se fera pas en quelques jours. Avec l’expérience, il peut aller plus vite que Vitaly, mais nous avons besoin de temps pour gagner les derniers dixièmes. C’est tout un travail d’équipe. L’équipe pousse, le pilote pousse, et tout le monde se pousse les uns les autres. Vous devez garder cet équilibre mais c’est un équilibre fragile…"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Flavio Briatore , Robert Kubica , Vitaly Petrov
Type d'article Actualités