Boullier - L'harmonie est impossible à préserver pour Mercedes

Depuis le début de l'année, et au fil des événements qui jalonnent la saison 2014, Mercedes s'efforce de conserver la plus grande unité dans ses rangs

Depuis le début de l'année, et au fil des événements qui jalonnent la saison 2014, Mercedes s'efforce de conserver la plus grande unité dans ses rangs. L'affrontement pour le titre entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg laisse indubitablement des traces, mais le management de l'équipe allemande désamorce chaque problème du mieux possible. Ce fut le cas notamment à Monaco, ou plus récemment après l'incident survenu à Spa-Francorchamps.

Directeur de l'équipe, Toto Wolff assure depuis des mois que toutes les données sont ouvertes au sein du team et que chaque partie du garage travaille en toute transparence vis-à-vis de l'autre. Une situation bien plus complexe à gérer dans les faits. Pour Eric Boullier, directeur de la compétition chez McLaren, il va de soi que préserver l'harmonie au sein d'une écurie dans cette situation est un tâche très difficile.

"C'est une mission impossible", avance même le Français. "Quand vous êtes dans la position de Mercedes, les deux pilotes peuvent gagner le championnat, et cela devient de plus en plus vrai course après course. Il n'y a qu'un seul vainqueur, et un perdant. Personne ne veut être le perdant, et c'est pourquoi c'est impossible d'avoir cette harmonie au sein de l'équipe."

Boullier insiste sur le fait que la rivalité entre les pilotes rejaillit inévitablement sur les membres de l'équipe.

"Garder les gens heureux est aussi très compliqué. Il y a clairement une grosse bagarre entre eux, et évidemment c'est très compliqué de conserver l'équipe en harmonie car chacun à son favori, ce qui est quelque chose d'humain."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités