Boullier : Troisième pilote, un vrai boulot pour d’Ambrosio

Après une saison passée au poste de titulaire chez Marussia Virgin Racing, Jérôme d’Ambrosio a trouvé refuge au sein de l’équipe Lotus F1 Team en tant que troisième pilote

Après une saison passée au poste de titulaire chez Marussia Virgin Racing, Jérôme d’Ambrosio a trouvé refuge au sein de l’équipe Lotus F1 Team en tant que troisième pilote. Si pour le moment, il n’a pas encore pris le volant de la nouvelle E20, Eric Boullier, Team Principal de l’écurie britannique, estime que le pilote belge est pleinement impliqué dans l’équipe.

"Pas si vite ! Si Jérôme est chez nous comme troisième pilote, ce n’est pas dans l’idée de le faire monter le plus vite possible en piste. Troisième pilote, c’est un vrai boulot. Il a un vrai programme, est très impliqué dans la vie de l’écurie, plus que ne l’était Romain en 2011, et a une série de tâches à remplir," a déclaré Boullier au journal Le Soir.

Grâce à l’expérience acquise en 2011, d’Ambrosio donne des conseils à Romain Grosjean pour les premiers Grands Prix de la saison selon Boullier. Une attitude qui plait au Team Principal français.

"Pour les premiers Grands Prix outre-mer, il vit au sein de l’équipe, comme les autres pilotes. Ce qui est assez drôle par exemple, c’est que c’est lui qui partage son expérience avec Romain car celui-ci ne connaît pas la plupart des pistes de ce début de saison. Et c’est donc Jérôme qui lui donne des conseils," a-t-il ajouté.

"C’est le genre d’attitude qu’on attend de lui : un esprit d’équipe, une loyauté. Vous pouvez estimer que Romain et Jérôme sont plus rivaux qu’équipiers, moi je constate qu’ils jouent tous le jeu, dans un bel esprit d’équipe."

Boullier ajoute que d’Ambrosio devrait bientôt reprendre du service puisque le simulateur de l’écurie britannique sera bientôt opérationnel. En fin de saison, le Belge prendra le volant de la E20 lors de quelques séances d’essais libres.

"Pour le reste, dès que notre simulateur sera opérationnel, Jérôme y sera beaucoup, énormément même. Et puis je vais le faire rouler les vendredis, en fin de saison. Cela n’arrange personne de partager un baquet : ni le pilote titulaire, ni l’équipe. Mais on sait qu’il y a certaines situations où on pourra le faire, et d’autres pas. Je ferai en sorte que Jérôme ait ce temps de roulage, c’est important pour lui. Ce sera aussi notre façon de le récompenser…"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1 , Virgin Racing
Type d'article Actualités