Br?sil : Pr?sentation de l'?curie Toyota

Le week-end prochain, Toyota arrivera à Interlagos au terme de ce qui fut une saison éprouvante

Le week-end prochain, Toyota arrivera à Interlagos au terme de ce qui fut une saison éprouvante. Le championnat du monde de Formule 1 fermera ses portes au Brésil et ce sera également la dernière apparition de Ralf Schumacher en Grand-Prix au volant d’une monoplace de l’écurie Toyota.

Ralf a rejoint l’écurie en 2005 et a terminé à 3 reprises sur le podium. Il a marqué 70 points jusqu’à présent et a également décroché une pole position. Il a aussi apporté sa contribution au développement technique de la voiture.

Ralf et Jarno sont déterminés à mettre un point final à la saison sur une note positive dans la banlieue de Sao Paulo. Le circuit long de 4,309km tourne dans le sens antihoraire et comprend 15 virages dont le fameux banking en fin de parcours avant de rejoindre la ligne d’arrivée des stands. Interlagos nécessite d’apporter un soin particulier aux réglages. Toyota utilisera la même spécification de la TF107 qu’en Chine et au Japon et mettra tout en œuvre pour obtenir un meilleur résultat que lors de ces deux précédents rendez-vous.

Ralf Schumacher (Voiture 11) :
« J’arrive à la fin de mon parcours avec Toyota, après trois ans de collaboration. Ce fut une période très heureuse et intéressante dans ma carrière même si nous aurions aimé obtenir de meilleurs résultats. La saison a été très difficile pour moi et pour l’équipe mais je suis réellement motivé et j’espère décrocher un bon résultat à Interlagos afin de finir sur une bonne note. J’aime beaucoup courir à Interlagos mais c’est un circuit exigeant. Pour les pilotes tout d’abord car il est très bosselé, mais également pour la voiture car il faut avoir du grip mécanique dans la partie serrée, et plus particulièrement entre les virages 8 et 11. Mais il y a également une grande portion qui se passe pied au plancher, entre les derniers virages et la ligne droite principale. Nous ferons de notre mieux dès le Vendredi pour trouver le meilleur set-up en fonction de ces paramètres. Après deux courses difficiles au Japon et en Chine j’espère que nous pourrons rebondir au Brésil. »

Jarno Trulli (Voiture 12) :
« J’apprécie le challenge de courir à Interlagos et je suis donc impatient de disputer cette course. C’est l’une des pistes les plus difficiles de la F1 avec un mélange harmonieux de virages à hautes et basses vitesses. Mais il faut également prendre en considération d’autres facteurs tel que le fait que la piste tourne dans le sens antihoraire, même si je me suis bien entraîné et que ce point ne posera pas de problème. Et puis il y a les bosses bien sûr, qui rendent difficile la recherche du set-up. Les dernières courses ont été très difficiles pour moi et pour l’équipe et j’espère vraiment finir la saison sur un bon résultat avant de faire le plein d’énergie pour 2008. Nous avons le potentiel pour marquer des points mais nous devons travailler et ne pas commettre la moindre faute. »

Pascal Vasselon – Manager Général Châssis :
« Nous apprécions Interlagos car au Brésil on a l’impression qu’il y a plus de fans que partout ailleurs – ils ont une véritable passion pour le sport automobile. Le circuit en lui-même est unique car c’est probablement la seule piste où les réglages des suspensions sont aussi importants. La performance vient généralement de l’aérodynamique et de l’exploitation des pneus. A Interlagos il est toujours question d’usure des pneus mais les réglages des suspensions sont clairement un facteur clef dans la performance globale sur une piste qui est par nature très bosselée. Il faut trouver le moyen de conserver les roues au sol et les paramètres du set-up qui passent au second plan ailleurs deviennent donc primordiaux au Brésil. Un point intéressant au sujet de Sao Paulo est le choix des pneus. Bridgestone nous propose les deux spécifications les plus tendres – comme à Monaco. Mais en termes d’exigence Interlagos est bien plus dur que Monaco et l’un des défis à relever sera donc la gestion des pneus. Nous nous attendons à ce que la piste soit dure avec les pneus les plus tendres. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Ralf Schumacher
Type d'article Actualités