Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Brabham a écarté un retour de son nom en F1

partages
commentaires
Brabham a écarté un retour de son nom en F1
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
5 févr. 2019 à 14:47

David Brabham a déclaré que plusieurs personnes avaient été intéressées par l'utilisation de son nom en Formule 1, et notamment en vue de la saison 2019.

L'écurie double Championne du monde des constructeurs a été vue pour la dernière fois en F1 en 1992. David, le fils de Jack Brabham, fondateur de l'écurie, s'est battu pour pouvoir réutiliser ce nom devant les tribunaux et a désormais comme objectif de disputer les 24 Heures du Mans en catégorie GTE Pro à l'horizon 2022. Il a révélé que "beaucoup de discussions" avaient eu lieu concernant un possible retour en discipline reine du nom de Brabham.

"Du point de vue de la marque, si je vous dis que beaucoup de gens nous ont contactés et ont dit qu'ils allaient acheter une équipe de F1 et voulaient l'appeler Brabham, la liste est longue", a déclaré Brabham à Motorsport.com. "Mais, devinez quoi, personne n'a pu acheter l'équipe. D'abord, vous êtes assez exalté mais après un moment, vous comprenez. C'est arrivé à un point où on tire les leçons, et on dit 'Prouvez que vous avez l'argent'. Alors, vous perdez moins de temps."

Lire aussi :

Fondée au début des années 1960 par Jack Brabham et Ron Tauranac, elle offrira au pilote australien son troisième titre mondial en 1966, le seul remporté par un patron d'écurie au volant d'une de ses propres voitures. Denny Hulme, en 1967, et Nelson Piquet, en 1981 et 1983 (à l'époque sous le commandement de Bernie Ecclestone), ajouteront d'autres couronnes à l'Histoire de la structure, dont le dernier succès en F1 remonte à 1985.

Quand David Brabham a pu faire ses débuts en discipline reine en 1990 au sein de l'équipe, elle n'était déjà plus que l'ombre d'elle-même. Une tentative infructueuse a déjà été faite par Franz Hilmer, fondateur de Formtech, pour intégrer la Formule 1 en 2010 sous le nom de Brabham Grand Prix. Depuis, le droit d'usage du nom a été récupéré en 2013 par David.

Un projet de retour du nom Brabham en 2019

Une proposition sérieuse était sur la table pour la saison 2019 de Formule 1. Aucune équipe n'a été spécifiée, mais il semble assez évident que la structure Force India, devenue Racing Point en août dernier, était la seule option logique, d'autant plus que l'identité donnée à l'équipe par ses nouveaux propriétaires semblait devoir être temporaire.

Approché par Motorsport.com, Racing Point n'a fait aucun commentaire concernant un possible changement de nom mais serait désormais en passe de conserver son appellation actuelle.

Lire aussi :

Ces dernières années, de nombreuses tentatives ont été faites pour ramener à la vie des noms historiques en F1. L'équipe Lotus de 2010, par exemple, qui avait cependant rapidement été renommée Caterham, suite à un feuilleton judiciaire qui a alerté Brabham, qui s'est dit peu à l'aise face à l'idée de permettre l'utilisation de son nom pour un projet dans lequel il ne pourrait pas jouer un rôle clé.

"J'ai été impliqué en F1 avec Brabham et j'ai vu que cela affectait le nom, en raison du manque de succès et des difficultés que l'équipe traversait. J'ai vu Lotus et j'ai pensé 'Ce n'est pas comme ça qu'il faut faire'. Il faut comprendre la marque, son ADN, que le message véhiculé sur qui l'on est soit tout à fait cohérent. Je pense qu'avec Lotus, il y a eu trop de confusion autour de la marque. Je ne pouvais pas me permettre de faire ça."

Article suivant
Verstappen dévoile un casque new look pour 2019

Article précédent

Verstappen dévoile un casque new look pour 2019

Article suivant

La F1 répond aux critiques "étranges" des promoteurs

La F1 répond aux critiques "étranges" des promoteurs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell