Brawn a quitté Mercedes car il n'avait pas confiance en Wolff et Lauda

partages
commentaires
Brawn a quitté Mercedes car il n'avait pas confiance en Wolff et Lauda
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: Fabien Gaillard
19 oct. 2016 à 08:31

Ross Brawn a déclaré avoir quitté l'écurie Mercedes à la fin de la saison 2013 car il ne pouvait pas avoir confiance en Niki Lauda et Toto Wolff, qui avaient rejoint la direction de l'équipe du constructeur de Stuttgart.

Ross Brawn, Mercedes AMG F1
Ross Brawn, Mercedes AMG F1
Ross Brawn, Mercedes AMG F1
Ross Brawn, Mercedes AMG F1
Couverture du livre de Ross Brawn et Adam, Total Competition: Lessons in Strategy from Formula One

Brawn, qui a vendu son équipe à Mercedes après la victorieuse saison 2009, explique les raisons de son départ dans son nouveau livre,Total Competition, où il revient sur sa carrière en longueur avec Adam Parr en tant que co-auteur.

"Ce qui s'est passé chez Mercedes est que des gens m'ont été imposés auxquels je ne pouvais pas faire confiance", explique l'ingénieur britannique. "Je n'ai jamais vraiment su ce qu'ils essayaient de faire. Je veux dire : Niki m'aurait dit une chose, ensuite j'aurais entendu qu'il disait quelque chose d'autre."

Brawn raconte ensuite l'histoire des commentaires critiques de Wolff le concernant dans une conversation enregistrée par l'ancien directeur d'autres écuries F1, Colin Kolles.

"Donc, je commençais à composer avec des gens à qui je ne sentais pas que je pouvais faire confiance ; des gens au sein de l'équipe, qui m'ont déjà laissé tomber dans leur façon de faire."

"Ensuite, au début de 2013, j'ai découvert que Paddy Lowe avait été contacté pour rejoindre l'équipe et avait signé à Stuttgart. Quand j'ai questionné Toto et Niki, ils se sont rejetés la faute. Je les ai rencontrés. Et ils ont tous les deux pointé l'autre du doigt..."

Il ajoute : "Je ne pouvais pas faire confiance à ces gens, donc je n'ai vu aucun avenir à moins de vouloir aller à la guerre et de les renvoyer. Je ne voyais aucun avenir avec des gens en lesquels je sentais que je ne pouvais pas avoir confiance."

Brawn met en avant le fait qu'il n'avait pas été placé dans une situation du type "c'est eux ou moi" à la direction d'une équipe auparavant. "Je n'ai jamais rencontré cela et peut-être que je ne me suis pas senti suffisamment passionné concernant le projet global pour passer au-dessus de cela."

Le Britannique explique qu'il ne comprend également pas pourquoi en même temps qu'ils occupaient des rôles au sein de la direction, Lauda et Wolff sont aussi devenus actionnaires de l'écurie de Brackley. "Je pense qu'une complication parmi tout cela était que Toto et Niki sont devenus actionnaires, ce qui était une décision intéressante de Mercedes. Je ne l'ai jamais compris."

"Leur vision était qu'ils voulaient une direction qui était impliquée et je pense qu'ils ont aussi adopté une vision selon laquelle en étant actionnaire, ils auraient une plus grande connexion avec l'équipe. Qu'ils détiennent une partie de l'équipe, afin qu'en arrivant et en étant actionnaires, ils placent leur argent dans leur gagne-pain. C'est ce qu'ils espéraient."

Prochain article Formule 1
McLaren en quête d'un second souffle à Austin

Previous article

McLaren en quête d'un second souffle à Austin

Next article

Édito - Nico Hülkenberg, Docteur Le Mans et Mister F1

Édito - Nico Hülkenberg, Docteur Le Mans et Mister F1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités