Brawn : La F1 va tout faire pour sauver Force India

partages
commentaires
Brawn : La F1 va tout faire pour sauver Force India
Par :
31 juil. 2018 à 13:39

Directeur sportif de la Formule 1, Ross Brawn déclare que le détenteur des droits commerciaux fera "tout ce qui est en son pouvoir" pour assurer la survie de Force India, qui est entré sous administration judiciaire.

Le placement sous administration, déclenché par le pilote Force India Sergio Pérez, a pour but de consolider l'avenir de l'écurie sur le long terme, mais pour cela, il faut qu'elle obtienne ses primes de fin de saison. Or, l'accord des neuf équipes rivales est nécessaire pour que Force India y ait accès avec un nouveau propriétaire, et plusieurs d'entre elles ont déjà manifesté leur désapprobation.

Lire aussi :

Dans son débriefing d'après-course habituel, Brawn indique que tous ceux qui travaillent en Formule 1 méritent les vacances d'été, mais que "cela s'applique particulièrement aux employés de Force India, qui traversent une période extrêmement difficile en ce moment".

"La Formule 1 fera tout ce qui est en son pouvoir pour assurer la survie de l'équipe, et j'espère sincèrement que dans les jours et semaines à venir, son avenir sera résolu. Lors des dernières années, l'écurie basée à Silverstone a été un excellent exemple de ce qui peut être réalisé avec des ressources limitées, montrant que ce que l'on fait et la façon de le faire sont bien plus importants que la taille du budget."

Force India a fini quatrième au championnat des constructeurs lors des deux dernières saisons, malgré l'un des plus petits budgets de la grille.

Ferrari "doit endosser la responsabilité" de la défaite

Évoquant le Grand Prix de Hongrie, dernière course avant la trêve estivale, Brawn estime que Ferrari doit endosser une partie de la responsabilité de sa défaite, après avoir compliqué la course de son pilote Sebastian Vettel.

La stratégie de l'Allemand lui a fait perdre du temps dans le trafic et un arrêt au stand lent a contribué à ce qu'il se retrouve ensuite coincé derrière Valtteri Bottas pendant une grande partie de la course. Cela a permis à l'autre Mercedes, celle de Lewis Hamilton, de remporter une victoire confortable et de creuser l'écart au championnat avec une avance de 24 points sur Vettel.

Compte-rendu F2 au Hungaroring :

"Bottas a joué un rôle crucial, mais Ferrari doit endosser une partie de la responsabilité, vu que Vettel a eu un arrêt au stand lent quand il y avait une opportunité de doubler Bottas dans les stands", poursuit Brawn.

"Je présume que pour la première fois depuis 2008, Ferrari a la voiture la plus rapide en piste, capable de signer la pole position et la victoire sur tous les types de circuit. Un mélange d'erreurs, d'accidents et d'opportunités perdues a mené à la situation actuelle au classement général, mais avec neuf courses à venir, il reste beaucoup de temps pour réduire l'écart, sachant que la SF71H est actuellement la meilleure voiture."

Les "regrets" de Red Bull

Tandis que Ferrari a signé un double podium avec Vettel et Kimi Räikkönen, Red Bull ne peut pas s'estimer heureux. Max Verstappen était cinquième lorsqu'il a été contraint à l'abandon par ce qui était probablement une panne de MGU-K, tandis que Daniel Ricciardo est remonté à la quatrième place après avoir été éliminé en Q2.

Verstappen a ensuite peiné à se battre pour la pole en Q3, ce que Brawn appelle un "mystère". Il qualifie la remontée de Ricciardo de "spectacle fantastique" et ajoute : "En effet, vu les très bons chronos de l'Australien, l'écurie de Milton Keynes doit avoir encore plus de regrets."

Article suivant
Bob Bell prend du recul chez Renault

Article précédent

Bob Bell prend du recul chez Renault

Article suivant

Pourquoi Ticktum est privé d'essais F1 en Hongrie

Pourquoi Ticktum est privé d'essais F1 en Hongrie
Charger les commentaires