Le Groupe Stratégique de la F1 accueillera désormais toutes les équipes

partages
commentaires
Le Groupe Stratégique de la F1 accueillera désormais toutes les équipes
Par : Lawrence Barretto
21 mai 2017 à 10:46

Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, a provoqué la modification des règles afin de permettre à toutes les équipes d'êtres présentes lors des réunions du Groupe Stratégique à l'avenir.

La réunion, qui s'est tenue le mois dernier, est la dernière étape en date de la nouvelle ère de la Formule 1, alors que les nouveaux propriétaires cherchent à remanier le championnat et améliorer sa gouvernance.

Seules six des dix équipes sur la grille – Mercedes, Ferrari, Red Bull, Williams, McLaren et, depuis deux saisons, Force India – pouvaient assister aux réunions, aux côtés du détenteur des droits commerciaux de la F1 et de la FIA.

Les discussions lors de ces rencontres étaient rarement partagées avec les équipes non présentes, ce qui veut dire qu'elles étaient largement dans l'inconnue concernant les sujets abordés.

Il semble qu'il y ait eu un changement notable dans l'atmosphère lors de la dernière réunion, qui était présidée par Brawn, avec des discussions qualifiées de positives et plus ciblées.

Quand il a été question de l'idée d'inviter les structures qui ne sont pas impliquées dans le groupe en tant qu'observatrices, Brawn a présenté cela comme un changement qui arriverait, et non pas comme quelque chose qui était sujet à discussion et soumis à un vote.

La décision est vue, par quelques sources internes, comme le premier pas vers le fait de laisser à toutes les équipes une voix dans la direction de la discipline, mais ne veut pas nécessairement dire que le Groupe Stratégique va survivre dans sa forme actuelle.

Pas de réelle intégration

La directrice de Sauber, Monisha Kaltenborn, croit que ce choix d'autoriser les observateurs est un bon "signe" mais estime que cela ne va pas assez loin. "Nous saurons au moins ce qui y est dit. Nous pourrons théoriquement avoir l'opportunité de comprendre pourquoi certaines propositions viennent de là."

"Avant, nous ne pouvions pas comprendre pourquoi ils arrivaient avec certaines décisions ; personne ne le pouvait, en fait. Peut-être que ça nous aidera à mieux comprendre car on pourra voir quels sont les différents avis."

"Mais nous ne nous sentons pas plus intégrés, parce que cela voudrait dire que nous pourrions participer à la discussion. Au final, le groupe ne peut pas fonctionner comme il est. Nous ne sommes pas d'accord sur le fait qu'un groupe quelconque possède ce pouvoir de décision."

Prochain article Formule 1
Verstappen bat le record du circuit de Zandvoort

Previous article

Verstappen bat le record du circuit de Zandvoort

Next article

McLaren aura de nouvelles évolutions à Monaco

McLaren aura de nouvelles évolutions à Monaco

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Sauber
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités