Brawn : Honda doit comprendre la réalité de la F1

partages
commentaires
Brawn : Honda doit comprendre la réalité de la F1
Par : Fabien Gaillard
12 janv. 2019 à 14:00

Selon Ross Brawn, actuel manager sportif de la Formule 1 et ancien directeur de l'écurie Honda, Red Bull devra s'assurer que la marque japonaise soit connectée à la réalité de la discipline et qu'elle établisse des priorités pour revenir au plus haut niveau.

Au cours de l'année 2018, Honda a réussi à convaincre l'écurie Red Bull Racing qu'il était en capacité de produire une unité de puissance capable de la rapprocher du titre mondial. Le motoriste, qui est revenu en F1 en 2015 après avoir été tenté par la mise en place de la technologie turbo hybride, a été loin de trouver le succès escompté avec McLaren lors de ses trois saisons de collaboration avec Woking et s'est tourné vers Toro Rosso en 2018 pour se refaire une santé tout en étant moins exposé.

Même si les problèmes de fiabilité et de performance n'ont pas tous été réglés l'an passé, il est certain que du mieux a été noté sur ces deux plans. En sus, cette première année de relation entre une structure issue du géant autrichien de la boisson énergisante et le constructeur nippon aura permis de poser les bases d'une entente saine, qu'il faudra faire perdurer à un niveau d'exposition et d'exigence désormais plus important.

Lire aussi :

Ross Brawn, qui a connu avec Honda une période compliquée également, à la tête de l'écurie au moment où celle-ci s'est retirée fin 2008, a déclaré pour Motorsport.com : "Le secret du succès avec Honda est en quelque sorte de connecter les ingénieurs aux défis de la Formule 1. Quand je suis arrivé chez Honda, les ingénieurs étaient un petit peu déconnectés de la réalité de ce qui était nécessaire."

"Mon travail a été de connecter les ingénieurs et de m'assurer qu'ils travaillaient sur les bonnes choses et qu'ils avaient les priorités, qu'ils avaient l'information, qu'ils avaient la vraie image de ce qui se passait. Quand je suis arrivé là-bas, il y avait une vision selon laquelle leur moteur était un des meilleurs. Comme j'étais familier avec le Ferrari, il était clair que ce n'était pas le cas."

"Connecter les gens de Honda avec la situation réelle, en les aidant à comprendre quelles sont les priorités et ce sur quoi ils doivent être concentrés, a donc été un des éléments importants. Je pense que Red Bull va être très bon pour s'assurer que Honda ait cette clarté concernant ce sur quoi se concentrer."

Red Bull-Honda, une alliance "qui rapportera des titres"

Parmi les éléments qui ont renforcé la confiance de Red Bull envers Honda, les changements au sein de la structure de direction ont été déterminants. Ainsi, Toyoharu Tanabe a été nommé à la tête des opérations côté piste et l'expérimenté Yasuaki Asaki aux commandes de l'usine de Sakura. Leur duo a permis l'amélioration de la coordination des priorités au sein du département F1 ainsi qu'une meilleure réalisation des projets.

Globalement, Honda a promis de plus et mieux communiquer avec ses interlocuteurs après une année où les choses se sont mieux passées à ce niveau avec Toro Rosso que lors des trois saisons avec McLaren. Brawn d'expliquer : "Connaître exactement ses faiblesses, ses forces, et s'assurer d'être concentré sur les bonnes choses [c'est important]. S'ils y parviennent, ils seront sans aucun doute en très bonne position."

Lire aussi :

"Il semble qu'ils aient fait beaucoup de progrès cette année. Je pense que la relation avec McLaren s'était rompue et qu'il était bien pour eux d'avancer. Red Bull est une fantastique compagnie de course et ils font d'excellentes voitures. C'est une opportunité spéciale pour Honda de réussir."

"Je m'attends à ce que Red Bull continue de gagner des courses. Est-ce que ce sera déjà suffisant, lors de la première année du partenariat, pour gagner le championnat, je ne sais pas. Ça serait assez spécial s'ils y parvenaient, mais je pense que l'année prochaine sera la première d'un partenariat qui rapportera des titres mondiaux."

Avec Frankie Mao et Scott Mitchell 

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard