Brawn juge le défi pneumatique "fascinant"

Ross Brawn a jugé qu’il était inutile pour les pilotes ou les équipes de pointer du doigt Pirelli concernant l’offre pneumatique 2012, étant donné que tous doivent composer avec la même donne

Ross Brawn a jugé qu’il était inutile pour les pilotes ou les équipes de pointer du doigt Pirelli concernant l’offre pneumatique 2012, étant donné que tous doivent composer avec la même donne.

Ne disposant pas de la machine exploitant au mieux ses enveloppes du plateau, Mercedes est cependant parvenue à remporter la victoire en Chine avec Nico Rosberg en utilisant à merveille les fenêtres de fonctionnement durant tout le weekend. De récents propos de frustration de son autre pilote Michael Schumacher ont cependant jeté le pavé dans la mare au sujet des pneus.

Pour Brawn, “on peut soit s’en plaindre ou garder le profil bas et faire un meilleur travail que tout le monde. C’est la raison pour laquelle nous y faisons face, car les pneus ne changeront pas dramatiquement cette année”.

Philosophe, le team manager Mercedes AMG sait que la solution doit être trouvée par son équipe et compte sur ses propres forces pour remédier à ses ennuis, plutôt que de recevoir une aide extérieure du manufacturier italien.

Nous savons ce dont nous avons besoin, mais ne savons juste pas comment y parvenir. Il ne faut juste pas les faire monter trop haut en température mais ne pas les garder trop froids non plus. Ce qui est fascinant, c’est de voir que des autos semblent très ordinaires sur certaines courses, puis deviennent soudainement extraordinaires. C’est un défi très intéressant”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ross Brawn , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités