Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
06 Heures
:
01 Minutes
:
19 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Brawn : La FIA est face à un "problème délicat" avec Racing Point

partages
commentaires
Brawn : La FIA est face à un "problème délicat" avec Racing Point
Par :
, Grand prix editor
22 juil. 2020 à 08:58

Le manager de la F1, Ross Brawn, estime que les réclamations actuelles contre Racing Point présentent un "problème délicat" à résoudre pour la FIA.

Racing Point fait actuellement face à des vérifications au sujet de la légalité de sa RP20 après des réclamations de Renault lors de chacune des deux dernières courses. L'équipe canadienne a ouvertement admis avoir basé le design de sa monoplace sur la Mercedes W10 de 2019 en utilisant des photos, mais assure qu'elle reste dans le cadre de la réglementation. Dans ses commentaires d'après-course, Ross Brawn a expliqué que copier d'autres équipes n'était pas une nouveauté en F1, et révèle l'avoir lui-même fait.

"Ma vision est que copier est un standard en Formule 1", a déclaré le Britannique. "Chaque équipe a, en temps normal, des photographes dans la voie des stands qui prennent des milliers de photos de chaque voiture pour analyse, avec l'idée de copier les meilleures idées. Nous donnions à nos photographes une liste de courses. Racing Point a poussé cela plus loin et a fait un boulot plus minutieux. Il n'y a pas une équipe dans le paddock qui n'ait pas copié quelque chose d'une autre. Je pourrais demander à chaque directeur technique dans le paddock de lever la main s'ils n'ont pas copié quelqu'un d'autre. Vous ne verriez aucune main levée. J'ai moi-même copié les autres."

Lire aussi :

Les réclamations de Renault contre Racing Point se concentrent sur les écopes de freins utilisées sur la RP20, dont le design a été copié sur Mercedes. Racing Point a reçu l'autorisation d'utiliser les écopes de freins de la Mercedes 2019 l'an dernier quand ce n'était pas une pièce listée, mais a dû en dessiner sa propre version cette année après que les règles ont changé. Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, a déclaré pendant le week-end hongrois qu'il était "impossible" que les écopes soient illégales, et qu'il ne s'en inquiétait pas. Brawn a déclaré qu'il pourrait être difficile pour les designers de Racing Point de nier une connaissance des pièces Mercedes lorsqu'ils en ont fait leur propre version.

"L'an dernier, Racing Point avait accès à – et pouvait utiliser – la spécification 2019 des écopes de freins de Mercedes car ce n'était pas une pièce listée. Cette année, les écopes font partie des pièces listées et il faut dessiner ses propres pièces. Cependant, Racing Point ne peut pas oublier les connaissances acquises en utilisant les écopes de freins de la Mercedes de 2019. Je pense qu'il est illogique de penser qu'ils peuvent l'effacer de leur mémoire. C'est un problème délicat que doivent résoudre les experts de la FIA."

Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari

Article précédent

Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari

Article suivant

Pourquoi ce 22 juillet pourrait dessiner la hiérarchie 2021

Pourquoi ce 22 juillet pourrait dessiner la hiérarchie 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Racing Point
Auteur Luke Smith