Briatore - Alonso était fatigué des promesses de Ferrari

partages
commentaires
Briatore - Alonso était fatigué des promesses de Ferrari
23 déc. 2014 à 09:45

Jamais éloigné de Fernando Alonso et de sa carrière en F1, Flavio Briatore a commenté la décision du pilote espagnol de rejoindre McLaren après cinq saisons chez Ferrari

Jamais éloigné de Fernando Alonso et de sa carrière en F1, Flavio Briatore a commenté la décision du pilote espagnol de rejoindre McLaren après cinq saisons chez Ferrari. Trois fois deuxième mais jamais sacré avec la Scuderia, le double Champion du Monde a mis fin à sa collaboration avec l'écurie italienne malgré les deux années de contrat qu'il avait encore entre les mains.

Briatore confirme que le départ d'Alonso était une condition entendue avec l'ancien président de Ferrari, Luca di Montezemolo. "C'était un gentleman agreement avec Montezemolo : 'Si la voiture n'est pas bonne, adios'. Tout ce qu'il fallait était une poignée de main", assure l'Italien dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

----------
Lire aussi :

Alonso, Mattiacci, Montezemolo, Domenicali - Luttes d’influence et insatisfaction

----------

L'ancien homme fort de Benetton et Renault ajoute que les promesses illusionnistes de Ferrari à son pilote ont eu raison de sa motivation et l'ont usé au fil des dernières saisons : "Fernando était fatigué du refrain habituel : 'Tu verras, la prochaine sera une voiture victorieuse'. Il a aussi senti que les efforts effectués dans le recrutement du staff technique étaient insuffisants, que Ferrari aurait dû courtiser le numéro 1, par le numéro 25 !"

Aujourd'hui, Alonso est pleinement tourné vers son nouveau projet au sein de McLaren-Honda. Briatore confie que l'Espagnol a pris sa décision tardivement malgré les premières discussions qui ont eu lieu il y a un an, et se dit confiant en dépit du passif qui lie le pilote à l'écurie de Woking. "Le temps guérit tout", assure-t-il, heureux également de voir Jenson Button confirmé dans le second baquet. Mais l'Italien affirme qu'Alonso n'a pas eu son mot à dire dans le choix de son coéquipier. "C'était une question interne concernant les sponsors. Mais nous sommes heureux car c'est un bon garçon, futé, intelligent. Il a déjà travaillé avec Fernando dans mon équipe [Renault]."

Prochain article Formule 1
Predator PC010 ST - La monoplace homologuée pour la route!

Previous article

Predator PC010 ST - La monoplace homologuée pour la route!

Next article

Wallpapers - Notre sélection Lewis Hamilton

Wallpapers - Notre sélection Lewis Hamilton
Charger les commentaires