Briatore - La F1 doit penser à la course plutôt qu'à la technologie

partages
commentaires
Briatore - La F1 doit penser à la course plutôt qu'à la technologie
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
1 juin 2015 à 07:18

Flavio Briatore (ITA)
Flavio Briatore avec sa femme Elisabetta Gregoraci et Fernando Alonso sur la grille
Flavio Briatore, sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Le monkey seat de la Red Bull RB11

Pour Flavio Briatore, la F1 devrait davantage se concentrer sur la nécessité d'améliorer les courses que sur la volonté de rendre les monoplaces plus rapides et plus techniques.

Tandis que les discussions se poursuivent pour modifier les règles de la discipline en 2017 en rendant les monoplaces plus rapides, l'ancien patron d'écurie estime qu'il est plus urgent de faire en sorte de satisfaire les fans en améliorant les courses en elles-mêmes.

Il faut des gladiateurs, il faut de la bagarre, il faut du spectacle, il faut de la course.

Flavio Briatore

"Je crois que la F1 est une question de course", a insisté Briatore auprès de Motorsport.com alors qu'il était interrogé sur les projets pour rendre les F1 plus rapides de 5 secondes au tour. "Ce n'est pas toujours un terrain d'essai technologique. Je crois que la course est l'élément clé, et ensuite, si vous voulez y ajouter la technologie, vous le faites."

"Je crois qu'en F1 il faut des gladiateurs, il faut de la bagarre, il faut du spectacle, il faut de la course. Vous ne devez pas vous soucier du fait qu'il y ait ou non de l'essence dans la voiture."

"Je me souviens d'il y a quatre ans, quand les pilotes faisaient 60 tours de qualifications [en course]. Maintenant tout est plus stratégique, avec le débit de carburant, et ceci, et cela. Peut-être que c'est mieux, mais je ne sais pas si ça l'est ou non."

Trop d'inégalités

Briatore considère que l'une des raisons qui rend la course moins excitante provient du manque d'équité entre les équipes. Il pointe notamment du doigt la redistribution des revenus, qui permet aux grandes équipes de conforter leur place en haut de grille.

Au lieu de parler tout le temps de consommation d'essence et de dégradation des pneus, je veux parler de bagarre entre les pilotes.

Flavio Briatore

"Je crois que la distribution de l'argent n'est pas correcte", souligne-t-il. "Vous donnez l'argent aux riches, vous ne le donnez pas aux pauvres. Cela n'a pas de sens si vous voulez concourir dans la même division."

"Ces dix dernières années, les coûts ont été trop lourds pour avoir une vraie course, et on élimine beaucoup de gens. Pour moi, la F1 doit redevenir une course. Au lieu de parler tout le temps de consommation d'essence et de dégradation des pneus, je veux parler de bagarre entre les pilotes. Et plus les voitures sont similaires, meilleure sera la course. Ce n'est pas un grand secret. La F1 est très simple : nous avons besoin de course. Au final, le produit c'est la course."

Ecclestone comme seul recours?

Pour retrouver les racines de la course, Briatore estime que Bernie Ecclestone doit reprendre le contrôle total de la Formule 1 pour la mener dans la bonne direction, en imposant ses vues.

"La marque [F1] est très forte, mais en ce moment je crois que Bernie doit reprendre la direction et mener la F1 vers l'avenir, car il y a beaucoup de confusion."

Prochain article Formule 1
GP de Monaco - La grille de départ

Previous article

GP de Monaco - La grille de départ

Next article

Lotus écarte les rumeurs de vente

Lotus écarte les rumeurs de vente
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités