Brillant cinquième, Gasly gagne son pari

Ayant passé un accord avec Franz Tost avant les qualifications, Pierre Gasly décroche la cinquième place sur la grille et s'assure de pouvoir regagner son hôtel en voiture.

Brillant cinquième, Gasly gagne son pari

Pour la première fois de la saison, Pierre Gasly est le "meilleur des autres" en qualifications. Le pilote français hisse son AlphaTauri AT02 en cinquième position sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie, et échoue à 62 millièmes de la quatrième place détenue par Sergio Pérez. Particulièrement rapide depuis le début du week-end, Gasly ne s'attendait pas à décrocher une telle position compte tenu des performances des pilotes Ferrari et McLaren, abonnés au top 10.

"Honnêtement, nous ne nous attendions pas à être devant Ferrari et McLaren, c'est donc une très bonne surprise", se réjouit-il au micro de Sky Sports. "Je suis vraiment satisfait de mon tour en Q3. Quand je l'ai bouclé, je savais que c'était un bon tour mais je ne m'attendais pas à être devant [les autres pilotes]. Nous avons réussi avec une toute petite marge d'avance, donc je suis vraiment content de cette cinquième place."

Lire aussi :

Dimanche, Gasly sera cependant handicapé par ses pneus tendres peu endurants et par le rythme moins compétitif de sa monoplace sur de plus longues distances. Mais l'étroitesse du Hungaroring, rendant la moindre tentative de dépassement difficile, viendra certainement en aide au Français. Ce dernier est convaincu de pouvoir conserver sa cinquième place au drapeau à damier.

"Sur les longs relais, nous avons un peu plus de mal", poursuit-il. "Mais à Budapest, la position sur la piste est très importante parce qu'il est très difficile de doubler, donc je pense que la clé pour nous sera de prendre un bon départ et ensuite d'essayer de garder cette cinquième position. Les deux équipes de tête devraient s'échapper et nous pourrions utiliser l'air libre pour garder les pneus en vie."

"[Finir cinquième] sera l'objectif demain. Nous savons que [les pilotes du top 10] ont des voitures rapides, mais nous avons une meilleure position sur la piste. Je m'attends à une bataille très serrée. Ça va être une longue course, ça ne va pas être facile avec les pneus, il va probablement falloir se battre, mais je suis vraiment motivé."

Cette cinquième place en qualifications a également une signification particulière pour le pilote. En effet, le Français a fait un pari avec Franz Tost, directeur d'AlphaTauri, son moyen de transport vers l'hôtel était en jeu. "J'ai dit [à l'équipe] que nous allions nous qualifier en huitième position", révèle le pilote. "Franz a dit que si je ne finissais pas septième, je devrais rentrer à l'hôtel à pied. Je lui ai répondu : 'D'accord, mais si je me qualifie sixième, tu dois me trouver une Ferrari pour que je rentre à l'hôtel avec'. Il a accepté. Maintenant que je suis P5, peut-être que j'aurai deux Ferrari. On verra bien."

partages
commentaires

Related video

Red Bull n'a pas de problème avec le "jeu" de Hamilton en fin de Q3
Article précédent

Red Bull n'a pas de problème avec le "jeu" de Hamilton en fin de Q3

Article suivant

Hamilton dément l'idée "bête" selon laquelle il a ralenti les Red Bull

Hamilton dément l'idée "bête" selon laquelle il a ralenti les Red Bull
Charger les commentaires