Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Un consensus de plus en plus proche pour les budgets plafonnés

partages
commentaires
Un consensus de plus en plus proche pour les budgets plafonnés
Par :
20 mai 2019 à 06:45

Liberty Media affiche une confiance grandissante autour de la mise en place des budgets plafonnés en 2021, estimant que le dernier effort à produire se chiffre en "dizaines de millions" d'euros, et non plus en centaines. Dans l'ensemble, la tendance est désormais positive pour la signature des futurs Accords Concorde.

Un accord entre la Formule 1 et les équipes pour la mise en place de budgets plafonnés en 2021 serait désormais tout proche. Selon le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, les discussions auraient très bien avancé dernièrement et un dernier effort autour de quelques "dizaines de millions" d'euros permettrait de finaliser l'entente. Il s'agit d'un point éminemment important pour la négociation des futurs Accords Concorde, lesquels ont connu des "progrès énormes", toujours selon le propriétaire de la F1.

Lire aussi :

Finaliser ces accords est primordial pour faire entrer la catégorie reine dans une nouvelle ère, à la fois sportive et économique, dans un an et demi désormais. Les sujets sont nombreux sur la table depuis des mois, et la tournure semble enfin positive.

"Je crois que des progrès énormes ont été faits", a assuré Greg Maffei lors d'une conférence à New York. "Il est certain que des questions doivent être débattues. La F1 parle de plafonner les coûts depuis 15 ans voire plus, et lorsque nous – Chase [Carey] et son équipe – avons commencé à évoquer des budgets plafonnés en F1, tout le monde s'est moqué. Si vous allez en parler aux écuries pour savoir ce qu'il en est des dernières nouvelles, et de nombreux investisseurs le font, le plafonnement des budgets est à peu près accepté. Nous en sommes encore séparés de quelques dizaines de millions, pas des centaines. Les gens débattent de là où se fera la décision."

Au fil des mois, Liberty Media est parvenu à imposer sa vision pour l'avenir de la Formule 1, et estime qu'elle est aujourd'hui acceptée par tous les acteurs de la discipline. Néanmoins, tout n'est pas réglé et, si la tendance est clairement à l'optimisme, il est encore trop tôt pour annoncer avec certitude un calendrier de signature des nouveaux Accords Concorde. 

"La théorie, c'est que nous essayons de créer davantage de compétition en piste, davantage de dépassements, des dépenses plus équilibrées grâce aux budgets plafonnés, des revenus plus équilibrés qui ne soient plus aussi favorables à certains acteurs historiques mais aux vainqueurs, et nous ne sommes pas très loin de tout ça. C'est globalement accepté. Nous nous dirigeons vers une conclusion. Quel sera le catalyseur qui nous amènera à une signature ? C'est moins clair, mais dans l'ensemble nous allons dans la bonne direction."

Article suivant
C'était un 19 mai : Panis, le triomphe surprise à Monaco

Article précédent

C'était un 19 mai : Panis, le triomphe surprise à Monaco

Article suivant

Chadwick rejoint Williams comme pilote de développement

Chadwick rejoint Williams comme pilote de développement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine