Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
07 Heures
:
27 Minutes
:
13 Secondes
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
27 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
61 jours

Buemi au volant d'une Formule 1 Red bull au Col du Gothard !

partages
commentaires
Buemi au volant d'une Formule 1 Red bull au Col du Gothard !
Par :
14 nov. 2017 à 12:34

Non vous ne rêvez pas ! C’est bien au volant d’une Formule 1 que Sébastien Buemi franchit le Col du Gothard en empruntant la célèbre route de la Tremola. Une expérience unique pour le Suisse.

Sébastien Buemi, Red Bull F1
Sébastien Buemi, Red Bull F1
Sébastien Buemi
Sébastien Buemi, Red Bull F1
Le Col du Saint-Gothard
Sébastien Buemi, Red Bull F1
Red Bull sur le Col du Saint-Gothard
Sébastien Buemi
Sébastien Buemi, Red Bull F1
Sébastien Buemi, Red Bull F1

C'est un des cols alpins les plus mythiques, avec ses virages en épingle à cheveux et ses pavés, cette route représente un vrai défi mais procure aussi beaucoup de plaisir. "C'est très étroit, négocier les virages serrés n'a pas été facile".

 

Sébastien Buemi, champion du monde de Formule E 2016 et pilote d'essais de Formule 1 a dompté 24 virages en tout. Pas si facile sur une route pavée avec une garde au sol de 6cm. La Tremola, construite entre 1827 et 1832 a été conservée dans son état d'origine.

 

Le pilote connaît bien l'histoire du Col du Saint-Gothard : "J'ai la double nationalité et le col relie pour ainsi dire mes 2 patries, Je n'aurai l'occasion de faire un tel trajet qu'une seule fois dans ma vie, c'est vraiment un honneur."

 

 

En Suisse, il est rare de voir passer une voiture de Formule 1. Les courses sur circuit sont interdites et une virée individuelle demande une autorisation spéciale. Le tournage a été rendu possible grâce à la Ticino Film Commission. 

Article suivant
Toro Rosso devrait confirmer Gasly et Hartley pour 2018

Article précédent

Toro Rosso devrait confirmer Gasly et Hartley pour 2018

Article suivant

Hamilton : Trois moteurs par saison dès 2018, "ça craint"

Hamilton : Trois moteurs par saison dès 2018, "ça craint"
Charger les commentaires