Burti : "Sans la mort de Senna, je n'aurais pas survécu"

partages
commentaires
Burti : "Sans la mort de Senna, je n'aurais pas survécu"
Par :
4 févr. 2019 à 17:15

Le pilote brésilien est revenu sur le terrible accident dont il a été victime lors du Grand Prix de Belgique en 2001, et sur la question des évolutions constantes en matière de sécurité.

Invité de la dernière édition du podcast Autosport, l'ex-pilote de F1 Luciano Burti est revenu sur les circonstances de l'accident survenu lors du Grand Prix de Belgique 2001. Alors pilote pour l'écurie Prost Grand Prix, le Brésilien était très violemment sorti de la piste, laissant craindre le pire. Mais les avancées réalisées en matière de sécurité déjà à la fin des années 90 lui avaient probablement sauvé la vie.

Lire aussi :

C'est en essayant de dépasser la Jaguar d'Eddie Irvine que Burti avait quitté la piste à haute vitesse dans le virage de Blanchimont. Sa Prost AP04 s'était alors encastrée sous un mur de pneus, avec un choc mesuré à 111 g. Ce crash marqua la fin de sa carrière en Grand Prix, avant qu'il ne devienne essayeur pour Ferrari en 2002.

Aujourd'hui âgé de 43 ans, celui qui a disputé 15 Grands Prix dans sa carrière estime devoir cette vie sauve aux progrès provoqués par l'accident mortel d'Ayrton Senna en 1994. Il se souvient de cette sortie de piste à la suite de laquelle il avait été sérieusement blessé à la tête.

Luciano Burti

"Cela fait partie de la nature humaine de penser que de mauvaises choses doivent arriver pour adopter une attitude visant à les améliorer", explique Burti. "À Spa, lorsque je suis allé heurter le mur à 270 km/h, c'était un énorme accident. Je n'avais plus de freins, alors je suis allé droit dans le mur et l'impact était de 111 g, un chiffre que je n'avais jamais entendu auparavant. Sans la mort de Senna, je n'aurais pas survécu, car la Formule 1 est devenue bien meilleure au niveau de la sécurité."

"Après mon accident, certaines choses ont changé. Par exemple, on peut voir qu'après ça tous les murs de pneus ont été recouverts par une protection, car ma voiture était sous les pneus. Mon casque était cassé à l'avant, parce qu'il y avait un trou dedans pour la boisson ou la radio, mais depuis, les trous ne sont plus autorisés. Ils rendent toujours les choses meilleures après une mauvaise expérience comme celle que j'ai vécue."

Et pourtant réfractaire au Halo

Des traces de pneu sur le Halo et le châssis de la Sauber de Charles Leclerc

Ardent défenseur de la sécurité en sport automobile en dressant un tel constat, Luciano Burti garde néanmoins l'âme d'un pilote de course qui le rend plus nuancé sur certaines avancées. Selon lui, tout est question de compromis, et si elle n'a rien d'agréable, la part de risque ne doit pas être totalement entamée. Ainsi, de manière presque surprenante, l'introduction du Halo reste pour lui une mauvaise idée.

"Je n'aime pas le Halo, je ne pense pas qu'il soit nécessaire", avance-t-il. "Peut-être qu'un jour, quelqu'un sera blessé ou mourra [s'il n'y a pas le Halo], mais si on ne veut pas que ça arrive, alors il faut limiter la vitesse à 160 km/h."  

"À partir du moment où l'on va à plus de 290 km/h, on prend un risque. La F1 est suffisamment sûre et j'espère qu'ils n'essaieront pas de la 'blinder', car ça fait partie du spectacle. Le sport automobile doit être un peu dangereux. Je ne veux voir personne se blesser, je ne veux évidemment voir personne mourir, mais ça doit être comme ça."

Diapo
Liste

La saison 2001 de Luciano Burti

La saison 2001 de Luciano Burti
1/35

Photo de: LAT Images

Luciano Burti, Prost AP04, après avoir percuté la Ferrari de Michael Schumacher

Luciano Burti, Prost AP04, après avoir percuté la Ferrari de Michael Schumacher
2/35

Photo de: LAT Images

Jean Alesi, Luciano Burti, Fernando Alonso et Tarso Marques

Jean Alesi, Luciano Burti, Fernando Alonso et Tarso Marques
3/35

Photo de: Prost Grand Prix

Jean Alesi et Luciano Burti

Jean Alesi et Luciano Burti
4/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti et Mika Häkkinen

Luciano Burti et Mika Häkkinen
5/35

Photo de: Brousseau Photo

Luciano Burti et Jean Alesi

Luciano Burti et Jean Alesi
6/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
7/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
8/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
9/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
10/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
11/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
12/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
13/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
14/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
15/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
16/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
17/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
18/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
19/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
20/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
21/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
22/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
23/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
24/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
25/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
26/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
27/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
28/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
29/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
30/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
31/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
32/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
33/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
34/35

Photo de: Prost Grand Prix

Luciano Burti

Luciano Burti
35/35

Photo de: Prost Grand Prix

 
Article suivant
Ferrari va augmenter son budget F1 en 2019

Article précédent

Ferrari va augmenter son budget F1 en 2019

Article suivant

Le GP d'Azerbaïdjan assure son avenir au calendrier F1

Le GP d'Azerbaïdjan assure son avenir au calendrier F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Grand Prix de Belgique
Pilotes Luciano Burti
Équipes Prost Grand Prix
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu