Button - 250 GP et beaucoup d'émotions

Il n’a que 34 ans, mais c’est un vétéran ! Jenson Button a pris le départ de 250 Grand Prix en Formule 1 depuis ses débuts avec Williams BMW, en 2000

Il n’a que 34 ans, mais c’est un vétéran ! Jenson Button a pris le départ de 250 Grand Prix en Formule 1 depuis ses débuts avec Williams BMW, en 2000.

Une carrière l’ayant vu passer par de nombreux teams dans le creux de la vague, mais aussi bénéficier d’une machine particulièrement bien dotée, en 2009, année de son titre mondial. L’homme aux 15 victoires, 50 podiums et 8 poles revient sur les grandes premières d’une longue et riche carrière, qu’il entend bien poursuivre avec McLaren Honda dans le futur.

« 2000 ! C’était plutôt fou ! Je n’avais que 20 ans ! Pour moi, le grand moment fut Melbourne, en pilotant sur le circuit, derrière Michael Schumacher dans sa Ferrari ! Moi, dans ma petite Williams, à le suivre dans la pitlane. Ce sera toujours le grand moment pour moi. Ce fut ma première expérience propre en tant que vrai pilote F1 », commente le N°22 pour Sky Sports.

Button devra attendre le Grand Prix de Malaisie 2004 pour signer son premier podium, avec BAR Honda. « C’était une course très spéciale, devant mes amis, ma famille et mon équipe. On était passé par tant de choses ; ça signifiait vraiment beaucoup ».

La première victoire, elle, tombera aussi avec Honda, en 2006, au terme d’une course folle en Hongrie, perturbée par la pluie. « On avait passé trois ans ensemble ; on avait collecté beaucoup de podiums, mais on n’était jamais parvenus à décrocher cette victoire ». Button entre dans le club fermé des vainqueurs de GP. Il remportera encore des succès lors de 4 autres saisons, en 2009, 2010, 2011 et 2012.



2009 est évidemment une grande année pour celui qui dut faire d’immenses sacrifices sur son salaire pour pouvoir permettre à Brawn d’aligner ses machines sur la grille, à Melbourne.

« 2008 fut une année difficile. Mais entendre ensuite, très tard dans la saison, que le team n’allait plus exister… On se retrouve dans une position dans laquelle il n’y a plus de volants disponibles. J’aurais pu faire autre chose, mais j’avais le sentiment qu’une victoire n’était pas assez pour moi en Formule 1. Au final, ça bien marché. Quand la voiture est arrivée sur le circuit, c’était un tellement bon sentiment. Je me sentais à la maison ! Le feeling était bon. La voiture est arrivée sur les tests de Barcelone, et il est apparu clair que c’était bon ! »

La meilleure victoire de Button à ce jour, « celle pour laquelle les gens se souviennent de moi », est celle du Canada 2011, de nouveau sous la pluie et après avoir été pointé dernier. « Mais celle qui sort vraiment du lot pour moi est celle de Spa 2012. J’aime ce sentiment de domination quand on gagne. Quand on gagne, que ça explose, c’est beaucoup d’adrénaline, d’émotions. Mais quand on domine tout le weekend, ça signifie vraiment beaucoup ».


Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités