Button à Abu Dhabi sans savoir s'il s'agit de son dernier GP

Se pourrait-il que ce 266ème Grand Prix soit le dernier de la carrière F1 de Jenson Button ? En arrivant à Abu Dhabi, pour la dernière manche de la saison 2014, le pilote McLaren ne le sait pas encore

Se pourrait-il que ce 266ème Grand Prix soit le dernier de la carrière F1 de Jenson Button ? En arrivant à Abu Dhabi, pour la dernière manche de la saison 2014, le pilote McLaren ne le sait pas encore. Pas question, dès lors, de laisser les doutes s’immiscer trop longuement dans sa tête, à l’heure où le paddock F1 est encore en attente pour encore au moins 10 jours quant à une décision du team pour son line-up 2015.

Le vainqueur de 15 GP aborde la manche d’Abu Dhabi avec le même état d’esprit que depuis le début de la saison : concentré et humble, sachant que tous les facteurs imaginables sont aujourd’hui évalués par son team pour savoir qui fera partie de l’aventure Honda en 2015.

"J’aime vraiment venir à Yas Marina", décrit l’Anglais. "J’y suis monté sur le podium à trois reprises, et c’est une piste fun, sur laquelle le pilotage est piégeur. Il s’agit d’un circuit disposant de secteurs totalement différents : des virages rapides et deux lignes droites dans les Secteurs 1 et 2 ; ainsi qu’une portion étroite, sinueuse et à basse vitesse dans le troisième. Cela signifie que la définition des réglages est un défi intéressant, mais que, comme il n’agit pas d’un circuit si rapide, il n’y a pas besoin d’autant d’appui que sur d’autres tracés sur lesquels nous sommes passés récemment".

Button n’a rien lâché cette année, en dépit de la rétivité de la MP4-29, sur laquelle les efforts ont été poursuivis jusqu’au terme de la saison afin de partir du moins loin possible en vue du programme 2015. Le Champion du Monde 2009 a été instrumental dans le travail en coulisses, et regrette simplement que le fait d’avoir signé près du double de points par rapport à son équipier ne suffise pas à McLaren pour trancher dans sa décision de line-up 2015. Devant les micros, Button fait bonne figure.

"Le résultat d’Interlagos a été un super boost pour le team", rappelle-t-il, en bon joueur d’équipe. "Il s’est agi du point culminant de beaucoup de dur labeur des gars et des filles à l’usine, et d’une poussée régulière sur le développement de l’auto jusqu’à la dernière manche de la saison. J’ai géré les pneus aussi bien que je le pouvais et ça a payé. On visera quelque chose du même acabit à Abu Dhabi. L’usure pneumatique n’est pas si importante ici car la course se tient au crépuscule avec des températures en baisse, et nous essaierons donc de tirer la meilleure performance possible de la voiture jusqu’au tout dernier tour".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités