Button a frôlé le drame à cause d'une plaque d'égout

Après la première séance d’essais libres du Grand Prix de Monaco, des images permettent de réaliser à quel point Jenson Button a eu de la chance. 

Button a frôlé le drame à cause d'une plaque d'égout

Le pilote McLaren a heurté de plein fouet une plaque d’égout qui s’est détachée du sol, à la sortie du virage de Sainte-Dévote, dans les dernières minutes de la séance. Celle-ci semble s’être soulevée après le passage de Nico Rosberg juste avant, entraînant d’ailleurs une crevaison à l’arrière-gauche de la Mercedes. 

Des photos du lieu de l’incident permettent de se rendre compte de la pièce qui a été heurtée par Button, qui s’en est sorti miraculeusement avec un aileron avant très endommagé et une crevaison à l’avant-droit. 

 

La taille de cette pièce de métal est conséquente, et le fait de l’avoir vu s’envoler relancera probablement les discussions autour des protections de cockpit afin d’éviter des blessures à la tête. 

Alors que la séance a été définitivement stoppée par un drapeau rouge à quelques minutes du terme, le directeur de course Charlie Whiting s’est immédiatement rendu sur place pour comprendre l’incident. Les organisateurs ont été sommé de reboucher l’endroit en question et de prendre les mesures nécessaires pour éviter un nouveau problème, entraînant notamment un report de la première séance d’essais libres du GP2. 

Cet incident n’est pas sans rappeler ce qui était arrivé à Rubens Barrichello en 2010 à Monaco, quand le Brésilien avait crevé en course en passant sur une plaque d’égout mal fixée. 

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
EL1 - Heurts contre rails, frictions dans le paddock

Article précédent

EL1 - Heurts contre rails, frictions dans le paddock

Article suivant

Ron Dennis prévient ses rivaux : "Vandoorne n'est pas à vendre"

Ron Dennis prévient ses rivaux : "Vandoorne n'est pas à vendre"
Charger les commentaires