Button - "Ça fait six courses que c'est affreux..."

Les progrès de McLaren-Honda se font poussifs en cette fin de saison 2016. Jenson Button n'est même pas parvenu à passer le cap de la Q1 au Grand Prix du Brésil, et paraît désabusé.

Certes, la Q2 n'était pas loin pour le champion du monde 2009, auteur du 17e chrono à seulement 0"017 de son compatriote Jolyon Palmer. Cependant, dans le même temps, son coéquipier Fernando Alonso a aisément atteint la troisième et dernière partie des qualifications.

Classé 18e en Essais Libres 3, où il a également rencontré des difficultés, Jenson Button déplore le comportement très différent de sa McLaren MP4-31, qui lui donne du fil à retordre.

"La voiture était bien équilibrée hier avec le 10e chrono, et aujourd'hui, elle est complètement différente", regrette Button. "J'ai un nouveau moteur, une nouvelle boîte de vitesses, un nouveau train arrière, mais quand même... Elle est très instable à haute vitesse, et il n'y a pas d'adhérence à basse vitesse, donc on détruit les pneus. C'est embêtant."

"Ce n'est pas grave. Je vais dîner ce soir et demain sera un autre jour. Plus qu'une séance de qualifications !" ajoute le pilote McLaren, qui semble attendre avec impatience son année sabbatique en 2017. "Ça fait six courses que c'est affreux, je ne sais pas pourquoi..."

En effet, Jenson Button n'est passé en Q3 qu'une fois sur les six derniers Grands Prix en date. L'Anglais va toutefois tenter de signer un bon résultat sur ce circuit cher à son cœur, puisque c'est à Interlagos qu'il a remporté son unique titre mondial en 2009 avec Brawn GP.

 

Casquette McLaren-Honda de Jenson Button 2016
Casquette McLaren-Honda de Jenson Button 2016
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Circuit Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Réactions
Tags interlagos