Button - Ce sera McLaren ou rien en 2016

Le Britannique espère rester à Woking, sans quoi il fermera le long chapitre de sa carrière en Formule 1.

Tandis qu’Eric Boullier a affirmé que McLaren avait l’intention de conserver Jenson Button pour 2016, sans rien pouvoir confirmer, le principal intéressé a évoqué à son tour sa propre situation. 

Reconduit in extremis en décembre dernier, le Champion du Monde 2009 n’est pas encore certain d’être conservé, même s’il assure lui aussi que des négociations positives sont en cours. Une chose est certaine : en 2016, pour Button, ce sera McLaren ou un retrait de la F1. A aucun moment il n’envisage l’hypothèse de rejoindre une autre équipe. 

"Ron [Dennis] et moi avons eu quelques bonnes discussions. J’espère que ça continuera", a confié Button à la chaîne Sky Sports. "Si je suis en Formule 1, ce sera avec McLaren. J'ai eu quelques moments difficiles au sein de ce team, évidemment, et la fin de l'année dernière était très compliquée, mais j’ai passé beaucoup de temps avec cette équipe."

"Je suis ici depuis de nombreuses années. Nous avons vraiment connu de bons moments. J’ai gagné huit courses avec cette équipe, terminé deuxième du championnat en 2011 et j’ai vraiment eu de belles bagarres avec mes coéquipiers. J’ai beaucoup d’amis, donc c’est sans aucun doute l’équipe avec laquelle je serai si je suis en Formule 1 l’année prochaine."

McLaren brillera avec ou sans lui

Ce dont Button ne doute pas, c’est de la viabilité du projet McLaren-Honda. Il a la certitude de voir l’équipe de Woking retrouver les sommets dans les années à venir, avec ou sans lui : "Je crois vraiment que cette équipe, à l’avenir, se battra devant. Savoir si je serai là ou pas, c'est une autre question."

Depuis que j'ai 8 ans, j'ai un volant devant moi et un casque sur la tête.

Jenson Button

A 35 ans, Button admet néanmoins que la question de la fin de carrière et de sa reconversion est forcément difficile à aborder, comme pour tout pilote. 

"Nous sommes très émotifs quand on parle de sport automobile, c’est notre vie depuis des années", souligne-t-il. "Depuis que j’ai huit ans, j’ai un volant entre les mains et un casque sur la tête. Quand on prend des décisions pour l’avenir, c’est très, très difficile. Donc un jour il y a une direction, un jour il y en a une autre."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags contrat, honda, prolongation, saison 2016, woking