Button - "Il faut que l’on soit positif"

Une nouvelle fois éliminé à l’issue de la Q1, tout comme son équipier Fernando Alonso, Jenson Button préfère positiver et aller de l’avant.

Les McLaren-Honda s’apprêtaient à souffrir sur les lignes droites de Monza, et ce fut effectivement le cas. Comme il est de coutume depuis le début de saison, les monoplaces de Woking font partie du lot des premiers éliminés à l’issue de Q1, en compagnie des deux monoplaces de chez Manor, alors que Max Verstappen (Toro Rosso), sans chrono, reste lui aussi sur le carreau.

16e de la séance, et premier des "éliminés" avec un meilleur chrono en 1’26’’058, le pilote britannique, qui écope de cinq places de pénalité moteur sur la grille, s’élancera du fond de la grille demain à Monza. Mais le champion 2009 refuse de céder à la morosité.

"Ce n'est pas juste de se plaindre avec ce package", commentait-il à l’issue de sa séance. "L'équilibre n'était pas mauvais en qualifications, j'ai dû rajouter un peu d'aileron avant mais ça n'a pas suffit, on n'aurait pas pu se qualifier, j'avais une bonne aspiration devant moi".

"Toute l'équipe nous voit piloter la voiture et répondre à des interviews, il faut que l'on soit tous positifs si on veut s'améliorer et retrouver le succès", martèle le pilote anglais. "On espère pouvoir se battre pour les points lors de la prochaine course, et que ce sera beaucoup mieux".

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Jenson Button
Type d'article Résumé de qualifications
Tags honda, jenson button, mclaren, monza