Button - La performance 2015 dépend déjà de 2014

partages
commentaires
Button - La performance 2015 dépend déjà de 2014
14 mai 2014 à 15:30

« J’aime penser que je serai là et que l’équipe sera compétitive vers la fin de l’année, ce qui me donnera ensuite une bonne raison pour vouloir être là »

« J’aime penser que je serai là et que l’équipe sera compétitive vers la fin de l’année, ce qui me donnera ensuite une bonne raison pour vouloir être là ». Les propos sont de Jenson Button,

qui comme évoqué hier

, ne souhaite pas quitter McLaren –et la F1- sur une mauvaise note.

Le Britannique, qui a suggéré sur Sky Sports après le GP d’Espagne que

le développement de la McLaren

ne va pas aussi vite que prévu en partie du fait de l’inexpérience de son équipier Kevin Magnussen (qui dispute sa première saison en F1), ne peut qu’espérer voir son équipe reprendre la bonne direction. Button n’a par ailleurs jamais caché son admiration pour son ex-équipier McLaren Lewis Hamilton, parti fin 2012 chez Mercedes. Après une courte saison avec Pérez, Button doit de nouveau endosser le rôle de leader du développement de l’auto cette année, et concède que cette tâche n'est pas aisée lorsque les attentes reposent essentiellement sur un pilote.

En fin d’année dernière, McLaren a abandonné le développement d’une monoplace n’ayant pas collecté le moindre podium pour lancer le programme de R&D 2014 avant de nombreuses autres équipes. Button se montrait alors très enthousiaste et estimait que le roulage de fin de saison dernière représentait déjà un test grandeur nature en vue de cette année, qui procurerait un réel avantage. Après seulement 5 GP, l’Anglais ne peut que constater le gouffre qui sépare son team de Mercedes, mais également la chute progressive de McLaren, qui n’a marqué que 10 points sur les 4 dernières manches en dépit du fait d’avoir ouvert le bal à Melbourne avec deux podiums.

Désormais, Button explique que le team ne peut laisser tomber 2014 car la performance 2015 dépendra directement du niveau atteint au terme du développement de la monoplace actuelle.

« Il nous faut être rapides vers la fin de l’année si nous voulons l’être l’an prochain, car il n’y aura pas de changement de règles », détaille JB. « Il nous faut donc rester concentrés. Nous n’allons pas soudainement trouver deux secondes sur l’hiver. Je sais que Ron dit qu’il veut gagner des courses cette année, mais ça va être très, très difficile. Je sais pourquoi il dit ça, car il comprend que nous devons être plus rapides cette année si nous voulons avoir une chance de l’être l’an prochain. C’est pourquoi il y a une grande poussée. Nous ne laisserons pas tomber avant que Mercedes n’ait peut-être 300 points d’avance » !

Prochain article Formule 1
Vidéos - Le son du nouvel échappement Mercedes

Previous article

Vidéos - Le son du nouvel échappement Mercedes

Next article

Flashback – Quand Alonso devint le plus jeune Champion de l’Histoire

Flashback – Quand Alonso devint le plus jeune Champion de l’Histoire
Load comments