Button - Le plaisir avant tout en Belgique

partages
commentaires
Button - Le plaisir avant tout en Belgique
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
20 août 2015 à 07:34

Jenson Button sera-t-il en mesure de rejoindre le Top 10 à l'arrivée des 44 tours du Grand Prix de Belgique?

Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren Honda et Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren avec sa femme Jessica Button
Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren Honda

Si McLaren a inscrit des points avant les vacances estivales, sur le tracé de Budapest, rien n'indique que le team de Woking soit en mesure de pouvoir se battre avec le milieu de plateau sur l'exigeant circuit belge.

Alors que les évolutions du team et de Honda arrivent en masse pour la seconde partie de saison et que l'équipe apprend progressivement à extraire le potentiel de l'unité de puissance japonaise, nombreux sont les rivaux à espérer eux aussi de grands progrès sur un tracé demandeur aussi bien aérodynamiquement parlant que du point de vue du moteur. Ainsi, rester devant Force India ou Sauber s'apparenterait déjà à un signe positif pour McLaren.

"Quel endroit pour reprendre la seconde moitié de saison!", s'enthousiasme en tous les cas Jenson Button. "C'est un endroit tellement génial pour revenir après une pause : Spa est un circuit que j'ai toujours adoré et chaque tour de ce circuit incroyablement spécial est extrêmement excitant et me donne un grand sourire! C'est véritablement un circuit comme nul autre".

 

Pas un circuit favorable au package McLaren-Honda

Spa est également un juge de paix en termes de comportement de l'auto. Avec un tour long, mieux vaut comprendre au mieux le fonctionnement des enveloppes pneumatiques et optimiser les réglages avec un bon compromis pour gérer les longues lignes droites et les virages rapides, ou jouer des forces et faiblesses de l'auto lorsque le package ne permet pas d'afficher une solidité avérée dans les deux domaines.

"Je suis vraiment impatient de remonter dans l'auto et de voir où nous nous trouvons par rapport à nos rivaux les plus proches", poursuit Button, qui espère monter jusqu'en Q3 en qualifications en seconde moitié de saison. "Nous ne pouvons pas nous attendre à un saut en avant énorme en termes de performance, particulièrement sur ce circuit", prévient-il cependant. "Il ne convient pas aux caractéristiques de notre voiture; mais après le break, je me sens positif, ressourcé et prêt à poursuivre sur les progrès solides réalisés jusqu'à présent".

 

 

Pour autant, Button sait aussi que nombre d'équipes espèrent des températures importantes pour bien exploiter les enveloppes pneumatiques, et pourrait ainsi tirer son épingle du jeu si les conditions venaient à rester fraiches ou changeantes.

Vainqueur à Spa en 2012, Button sait qu'il ne se battra pas pour le commandement cette année. Cependant, l'Anglais trouve le plaisir là où il est et assure que sa motivation n'a pas varié d'un iota.

"J'adore vraiment courir ici. C'est un privilège en tant que pilote de Formule 1 de pouvoir aller sur un circuit le matin, de monter dans l'auto et de disputer une course à travers certains des virages les plus légendaires du sport automobile".

Prochain article Formule 1
Analyse - Pourquoi Rosberg doit riposter à Spa

Previous article

Analyse - Pourquoi Rosberg doit riposter à Spa

Next article

Alonso - J’aurais dû quitter Ferrari un ou deux ans plus tôt

Alonso - J’aurais dû quitter Ferrari un ou deux ans plus tôt

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Jenson Button Shop Now
Équipes McLaren
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Preview