Button ne pilotera pas la McLaren avant Monaco

partages
commentaires
Button ne pilotera pas la McLaren avant Monaco
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
14 avr. 2017 à 11:59

Le Champion du monde 2009 préparera sa participation au Grand Prix de Monaco uniquement avec le simulateur de McLaren à Woking.

Jenson Button et Fernando Alonso, McLaren sur la grille
Jenson Button, McLaren marche vers le garage sous les applaudissements de son équipe
Eric Boullier, directeur de la compétition, McLaren, tient une conférence de presse
Fernando Alonso, McLaren
Jenson Button, McLaren arrive sur la grille
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren F1, Yusuke Hasegawa, Directeur de Honda et Jenson Button, McLaren F1 fêtent sa retraite
Jenson Button, McLaren MP4-31

Confirmé pour remplacer Fernando Alonso lors du Grand Prix de Monaco, pendant que le pilote espagnol ira disputer les 500 Miles d'Indianapolis, Jenson Button n'aura pas l'occasion de tester la McLaren-Honda d'ici-là. C'est seulement lors des essais libres dans les rues de la Principauté qu'il découvrira réellement sa monture, tandis qu'il va travailler dans le simulateur de Woking.

Si ce choix peut étonner, Éric Boullier s'en est expliqué. Permettre à Button de participer à une séance d'essais libres un vendredi matin a été envisagé, mais cette piste n'a pas été jugée suffisamment pertinente. De la même manière, McLaren n'a pas souhaité modifier son programme pour les essais privés de Bahreïn, que Stoffel Vandoorne et Oliver Turvey mèneront la semaine prochaine.

"C'est très simple", rétorque Boullier. "Nous en avons discuté. Jenson a passé 17 ans en Formule 1, il a piloté avec des niveaux d'appui qui sont identiques à ceux que nous avons aujourd'hui, et en passant en revue la différence sur les aspects techniques pour piloter cette année, nous étions d'accord pour dire que le circuit ici [à Bahreïn], ou même rouler en EL1 à Barcelone, ce ne serait pas très utile."

"Il est en forme, il est prêt, et avoir Oliver Turvey dans la voiture la semaine prochaine fait partie de notre travail de corrélation avec notre simulateur. Le simulateur au MTC est très précis désormais, et nous croyons tous les deux que c'est mieux pour lui de passer deux jours à piloter ce type de voiture dans le simulateur avec les rues de Monaco."

Quid du défi physique ?

Alors qu'il n'a pas roulé en F1 depuis l'an passé, Button découvrira également des monoplaces 2017 beaucoup plus physiques, mais Boullier estime que le tracé lent de Monaco lui facilitera la tâche.

"C'est vrai que le meilleur entraînement, de toute manière, sera de l'avoir dans la voiture le jeudi, mais il n'y a pas d'énormes forces g à Monaco", souligne le directeur de la compétition de McLaren. "C'est quelque chose qui est plus facile à gérer et j'imagine qu'il est suffisamment en forme pour que son cou aille bien."

"Il est très talentueux, c'est un Champion du monde. Il a une longue expérience en F1, et je peux vous garantir qu'après dix tours en essais libres ça ira pour lui."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
EL1 - Räikkönen privé de désert

Previous article

EL1 - Räikkönen privé de désert

Next article

Technique - Les évolutions majeures de Ferrari à Bahreïn

Technique - Les évolutions majeures de Ferrari à Bahreïn

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Shop Now
Équipes McLaren
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités