Button s'inquiète de la sécurité en formules de promotion

partages
Button s'inquiète de la sécurité en formules de promotion
Par : Benjamin Vinel
13 sept. 2015 à 13:30

La mort de Jules Bianchi en Formule 1 et de Justin Wilson en IndyCar a fait de la sécurité un sujet majeur de ces dernières semaines.

Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Départ : Luca Ghiotto, Trident mène
Jenson Button, McLaren MP4-30
Matthew Parry, Koiranen GP
Une roue de Matthew Parry, Koiranen GP
Pierre Gasly, DAMS

Dans un contexte où la tête du pilote reste son talon d'Achille en monoplace, les discussions vont bon train pour trouver la meilleure façon de la protéger, et de plus en plus de pilotes se montrent favorables à des cockpits fermés.

C'est notamment le cas de Jenson Button, qui s'inquiète toutefois davantage de la sécurité dans les formules de promotion qu'en Formule 1, où elle a atteint un excellent niveau, bien que le risque zéro n'existe jamais.

"En Formule 1, nous faisons tout ce que nous pouvons pour que tout reste en contact avec la voiture en cas d'incident, donc en ce qui concerne les Formule 1, il n'y a pas grand-chose qui se détache quand on a un accident, ça reste attaché avec un câble," comment Button, relayé par crash.net. "Je ne sais pas si c'est le cas d'autres formules dans le monde."

En effet, en GP3 à Spa-Francorchamps, la roue d'Aleksander Bosak s'était détachée lors de la sortie de piste de celui-ci à Blanchimont. Matt Parry avait percuté le pneu en perdition, heureusement sans que sa tête ne soit touchée, et sa propre roue s'était détachée dans le choc.

Tirer les leçons des accidents du passé

Selon Button, les efforts doivent donc également se concentrer sur les formules de promotion, où les pilotes sont peut-être plus vulnérables qu'en Formule 1 malgré des vitesses moins élevées.

"L'incident de Suzuka l'an dernier est un incident qui ne doit jamais se reproduire et qui ne se reproduira pas, je pense, dans les hautes catégories de sport automobile," estime le Britannique. "Pour être honnête, depuis, j'ai vu trois incidents exactement identiques en formules de promotion : ils ont eu beaucoup de chance de s'en tirer, en percutant des voitures en piste ou des dépanneuses."

"On dirait donc qu'il n'y a pas que la Formule 1 mais aussi les formules de promotion qui doivent apprendre des terribles accidents que nous avons connus. On dirait que ça a du mal à rentrer, et c'est un problème dont on doit s'occuper en formules de promotion," conclut le pilote McLaren.

Prochain article Formule 1
10 septembre 1978 - Le monde de la F1 perdait le grand Ronnie Peterson

Previous article

10 septembre 1978 - Le monde de la F1 perdait le grand Ronnie Peterson

Next article

5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour

5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Shop Now
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités