Button - Suzuka va révéler les faiblesses de la MP4-29

Sans être alarmiste, Jenson Button tient un discours plus que jamais prudent à quelques jours du Grand Prix du Japon

Sans être alarmiste, Jenson Button tient un discours plus que jamais prudent à quelques jours du Grand Prix du Japon. Alors que McLaren a glissé à la 6e place du championnat constructeurs, le pilote britannique estime qu'il sera très difficile de signer un bon résultat à Suzuka. Il l'explique par les caractéristiques du tracé nippon et de sa monoplace, qui peine à franchir les courbes à grande vitesse depuis le début de la saison. A ce titre, on se souvient du dernier zéro pointé du team de Woking à Barcelone, sur un circuit nécessitant le même type d'aptitudes. Un cas de figure ennuyeux dans

la lutte qui fait rage avec Force India

au championnat.

C'est donc avec une épreuve japonaise forcément compliquée que Button aborde la dernière ligne droite du championnat. A en croire le Champion du Monde 2009, il faudra faire le dos rond et exploiter la moindre opportunité pour inscrire quelques points sur le grand huit le week-end prochain. Une situation regrettable sur les terres de Honda, futur partenaire moteur de McLaren.

"Je pense que les circuits à haute vitesse mais sans gros changements de direction seront très bien, comme le Brésil, mais Suzuka devrait être compliqué pour nous", concède Button. "C'est dommage que ce soit une course vraiment difficile pour l'équipe, particulièrement pour l'avenir de celle-ci. Mais nous avons quelques petites choses qui pourraient nous aider."

"La traction a été un gros problème, et c'est également très difficile quand la voiture est instable. Dans les virages à haute vitesse graduelle nous sommes raisonnablement bons, mais dans les virages avec un brusque changement de direction nous ne sommes nulle part. Dans la première partie nous sommes bons, mais dès que l'on change de direction on perd de la vitesse. Cela a été une faiblesse et quelque chose qui s'est amélioré au fil de l'année."

Le mal de la MP4-29 reste le même depuis le début de l'année 2014. L'écurie britannique est en perpétuelle recherche d'appui. Malgré de nombreuses promesses en termes de développement, les progrès n'ont pas été aussi significatifs que prévu.

"Nous avons commencé l'année en sachant que nous avions un manque d'appui mais en voulant une voiture maniable, ce qui est le cas", résume Button. "Mais le problème c'est que nous devons commencer à pousser pour la rendre plus nerveuse, et nous l'avons fait ! Mais c'est une gros projet pour l'an prochain."

Lors de son retour aux commandes du McLaren Group, Ron Dennis avait annoncé vouloir une victoire avant la fin de l'année pour son écurie. Aujourd'hui, même un podium semble inenvisageable à la régulière.

"Terminer sur un podium cette année sera compliqué", confirme Button. "Je ne crois pas que nous serons suffisamment rapides pour signer un podium. Nous pourrions nous en rapprocher si les autres devant font une erreur, mais je ne pense pas que nous le pourrons [en rythme pur]."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren , Force India
Type d'article Actualités