Un calendrier de 23 Grands Prix en péril
Prime
Formule 1 Analyse

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Par :

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

La plupart des spécialistes pensent que Singapour ne sera que la première des nombreuses courses qui seront supprimées du calendrier dans les semaines à venir. Le patron de la F1, Stefano Domenicali, et son équipe s'efforcent de jongler avec les courses, tout en tenant compte des mesures prises par les différents gouvernements pour lutter contre la pandémie de Covid-19. L'année dernière, face au défi sans précédent créé par une crise sanitaire inédite, la F1 a réussi à organiser une saison de 17 courses. L'ancien patron de la F1, Chase Carey, a toujours affirmé qu'un calendrier "normal" serait de retour en 2021. Avant de céder les rênes à Domenicali, il a proposé un programme record de 23 courses.

Grâce aux programmes de vaccination dans le monde entier, il était attendu que l'impact du COVID-19 diminuerait au fil de l'année. L'accent a davantage été mis sur le taux de remplissage des courses, un facteur crucial pour déterminer le montant que les promoteurs seraient prêts à payer pour accueillir la F1. Le Grand Prix d'Azerbaïdjan du week-end dernier fut la sixième manche organisée cette année, et les événements à venir en Europe semblent être relativement sûrs (en témoigne le Grand Prix de France, qui accueillera 15 000 spectateurs par jour).

partages
commentaires

Ricciardo a endommagé son fond plat sur un vibreur

McLaren a connu des qualifications décevantes à Djeddah, la faute à un tracé moins favorable que prévu et à des dégâts subis par Daniel Ricciardo.

Mercedes pourrait réévaluer son partenariat polémique

Le directeur exécutif de l'écurie Mercedes en F1, Toto Wolff, a laissé entendre que sa structure pourrait réexaminer son accord de sponsoring avec Kingspan alors que la polémique enfle au Royaume-Uni.

Sainz ne "comprend toujours pas" les raisons de son tête-à-queue

Carlos Sainz peine à comprendre pourquoi il lui a été impossible de négocier le virage 10 du circuit de Djeddah sans partir à la faute lors de la Q2 du Grand Prix d'Arabie saoudite.

Duels en qualifications : le point après le GP d'Arabie saoudite 2021

Retrouvez les duels internes entre équipiers après les qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 de F1.

Verstappen a encore une "bonne chance" de victoire malgré son erreur

Max Verstappen estime que Red Bull a toujours une "bonne chance" de gagner le premier Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 de F1, en dépit de l'erreur qui lui a coûté la pole.

Les pneus usés de Hamilton n'inquiètent pas Wolff pour la course

C'est avec des pneus qui ont déjà parcouru neuf tours que Lewis Hamilton prendra le départ ce dimanche, mais ce n'est pas source d'inquiétude selon Toto Wolff.

Simplement averti, Gasly explique l'incident avec Sainz en qualifs

Pierre Gasly est revenu sur l'incident avec Carlos Sainz lors de la Q1 des qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1, pour lequel il a reçu un "avertissement officiel" de la part des commissaires.

Mazepin prend la défense de Hamilton après leur incident

S'il s'est fait une belle frayeur en déboulant sur une Mercedes au ralenti en EL3, Nikita Mazepin n'aurait pas voulu que Lewis Hamilton soit pénalisé.

Russell : N'inscrire aucun point ne serait pas un échec pour Williams
Article précédent

Russell : N'inscrire aucun point ne serait pas un échec pour Williams

Article suivant

Mercedes a "une théorie" expliquant ses récentes difficultés

Mercedes a "une théorie" expliquant ses récentes difficultés
Charger les commentaires