Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Les équipes d'accord pour un calendrier à 22 Grands Prix

partages
commentaires
Les équipes d'accord pour un calendrier à 22 Grands Prix
Par :
4 août 2019 à 11:28

Les écuries de Formule 1 ont apporté leur soutien à un calendrier de 22 épreuves en 2020, sans moteur supplémentaire, selon Toto Wolff.

Alors que la Formule 1 semblait s'acheminer vers un calendrier à 21 courses l'an prochain, la situation du GP d'Espagne à Barcelone a connu un rebondissement. Désormais, la manche catalane est proche d'un accord d'une année supplémentaire, ce qui devrait forcer Liberty Media à allonger le programme. Cependant, pour que cette décision soit entérinée, il faut que les écuries donnent leur accord. Une discussion a eu lieu entre les directeurs d'équipes et le PDG de la F1 Chase Carey samedi en Hongrie. 

S'exprimant après cette réunion, Wolff a confirmé que la course supplémentaire avait fait l'objet d'un accord de principe des écuries, sans que l'allocation moteur ne soit modifiée (toujours trois moteurs autorisés et non quatre) afin d'éviter une hausse des coûts pour les structures clientes. "En un mot, nous nous sommes mis d'accord pour avoir un 22e Grand Prix. Il faut laisser Liberty faire leur business, et leur business est de faire grandir la F1. S'ils sont capables d'attirer des promoteurs, nous devons les soutenir."

Lire aussi:

"Nous ne devrions donc pas changer les règles techniques parce que nous avons une course supplémentaire. C'est le débat que nous avons eu. Il ne faut pas y voir une occasion d'augmenter le nombre de composants. Mais nous devons également protéger notre personnel et chacun d'entre nous, parce que nous risquons d'en arriver à un point où il ne sera plus possible de nous en sortir avec une seule équipe. Cela devient un facteur qui a besoin d'une solution."  

Avec l'accord des écuries, la F1 doit désormais tenter de finaliser un calendrier convenable. Il devrait ainsi y avoir plus de courses séparées d'une semaine que ce qui était initialement prévu. Par exemple, le GP d'Australie, qui ouvrira la saison le 15 mars, pourrait être suivi dès le week-end suivant par le GP de Bahreïn, et les GP de Chine et du Vietnam pourraient également avoir lieu coup sur coup.

Article suivant
Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie

Article précédent

Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie

Article suivant

De Farina à Verstappen, les 100 polemen de l'Histoire en F1

De Farina à Verstappen, les 100 polemen de l'Histoire en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard