Canada - Le respect du débit de carburant mis à l'épreuve

Comme l'a révélé Motorsport.com le mois dernier, la FIA a prévenu les équipes lors du Grand Prix d'Espagne qu'elle avait lancé une action ferme contre les systèmes d'essence qui utiliseraient des astuces pour passer entre les mailles du règlement.

Elle souhaitait tout particulièrement s'assurer qu'aucune écurie ne ferait de réserve d'essence au-delà du compteur de débit de carburant de la FIA, laquelle pourrait ensuite être utilisée à l'accélération pour un surplus de puissance rapide.

Bien que la hiérarchie ne semble pas avoir beaucoup changé depuis cette directive technique, le Grand Prix du Canada pourrait témoigner d'une toute autre réalité.

Les caractéristiques de la piste

C'est parce que les longues lignes droites et les grosses accélérations requises à Montréal font du Circuit Gilles Villeneuve le tracé parfait pour appliquer de telles tactiques, donc tout changement de hiérarchie laissera croire que certaines équipes n'étaient pas toutes blanches en début de saison.

"La clarification sur le débit de carburant est intéressante," déclare Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1, pour Motorsport.com.

"On n'a pas vu grand-chose à Monaco, mais il sera intéressant de voir quel rôle cela joue au Canada parce que c'est un tracé très différent. Tout ajustement du débit de carburant aura un impact considérable sur la très longue ligne droite du circuit."

Renault attend ce verdict avec impatience

Bien que la FIA ait récemment inspecté les systèmes d'essence des équipes sans que quiconque se soit avéré en infraction, cela ne signifie pas que personne ne l'était au début de l'année.

Certains observateurs soupçonnaient notamment Ferrari d'être la raison pour laquelle la FIA a durci sa position, bien que la Scuderia affirme utiliser exactement le même système d'essence depuis le début de l'année.

Abiteboul affirme que les dirigeants du Losange attendent avec impatience de voir ce qui va se passer ce weekend : "C'est une clarification utile qui a été faite, et je pense que nous allons en voir le véritable impact sur un circuit où la puissance joue un rôle crucial."

"Cette directive technique a été faite pour Barcelone, qui n'est pas non plus un circuit où la puissance joue un rôle crucial. Ce sera le cas au Canada, c'est là que nous verrons l'impact de la directive technique sur la hiérarchie," conclut le Français.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Type d'article Actualités
Tags abiteboul, carburant, débit, ferrari, renault, technique