Carlos Reutemann est dans un état grave

Carlos Reutemann, hospitalisé en soins intensifs, est dans un état grave en raison d'hémorragies digestives et d'une aggravation de ses fonctions rénales.

Carlos Reutemann est dans un état grave

L'état de santé de l'ancien pilote de Formule 1 Carlos Reutemann, vice-Champion du monde derrière Nelson Piquet en 1981, s'est détérioré ces dernières heures. Âgé de 79 ans, l'Argentin a souffert de nouveaux épisodes d'hémorragie digestive alors qu'il est hospitalisé en soins intensifs dans un hôpital de Santa Fe.

Carlos Reutemann a été hospitalisé une première fois le 5 mai dernier avec des signes d'anémie et de déshydratation, avant que son état ne s'aggrave en raison d'autres problèmes, notamment digestifs et rénaux. Après 17 jours de prise en charge, la plupart en soins intensifs, il avait quitté l'hôpital le 21 mai dernier. Malheureusement, une rechute quelques jours plus tard avait conduit à une nouvelle hospitalisation puis à un retour en soins intensifs le 21 juin, service qu'il n'a plus quitté depuis.

Aujourd'hui, l'agence de presse Telam cite des sources médicales selon lesquelles Carlos Reutemann avait connu "une légère amélioration, mais lors des dernières heures, la réapparition de l'hémorragie a aggravé son état". Il est aussi indiqué que sa famille a confirmé que l'ancien pilote, devenu homme politique dans son pays natal, était "très malade" et que ses proches restaient auprès de lui à l'hôpital.

Les problèmes de santé rencontrés par Carlos Reutemann seraient liés à un cancer du foie qui avait été diagnostiqué en 2017. À l'époque, il avait été opéré à New York pour retirer une tumeur mais n'a jamais retrouvé la pleine santé, se contentant de quelques rares apparitions publiques.

Carlos Reutemann a participé à 146 Grands Prix de Formule 1 entre 1972 et 1982, décrochant un total de 12 victoires, six pole positions et 46 podiums. Durant sa carrière, lancée par Bernie Ecclestone chez Brabham, il a également couru sous les couleurs de Ferrari, Williams et Lotus.

Avec Federico Faturos

partages
commentaires
La licence à points de la F1 n'a pas de défaut selon la FIA

Article précédent

La licence à points de la F1 n'a pas de défaut selon la FIA

Article suivant

Ferrari se dote d'un simulateur flambant neuf

Ferrari se dote d'un simulateur flambant neuf
Charger les commentaires