Carlos Reutemann a quitté l'hôpital

Bonne nouvelle pour Carlos Reutemann, qui avait été hospitalisé en soins intensifs.

Carlos Reutemann a quitté l'hôpital

L'ancien pilote de Formule 1 Carlos Reutemann a surmonté son hémorragie digestive et a pu quitter l'hôpital de Rosario, en Argentine.

Vice-Champion du monde de Formule 1 en 1981, Reutemann avait été hospitalisé le 5 mai dernier en soins intensifs dans sa ville natale de Santa Fe en raison d'une hémorragie digestive. Il y est resté dans une condition stable, mais quatre jours plus tard, les médecins ont décidé de le transférer par hélicoptère dans une autre clinique, à Rosario, à 170 kilomètres de là, à cause d'un nouvel épisode d'hémorragie interne.

Après deux bonnes premières journées au Sanatorio Parque, Reutemann a subi une nouvelle hémorragie, ce qui a mené les médecins à réaliser une entéroscopie. Depuis cette procédure médicale, la condition du vainqueur de 12 Grands Prix s'est progressivement améliorée, si bien qu'il a quitté les soins intensifs dimanche dernier. Il est resté hospitalisé sous observation cinq jours de plus et a finalement pu quitter la clinique ce vendredi, 17 jours après son hospitalisation. Il va désormais poursuivre sa convalescence à Santa Fe.

Lire aussi :

Reutemann a participé à 146 courses de Formule 1 de 1972 à 1982, avec six pole positions, 12 victoires et 46 podiums à la clé. Il a fait ses débuts au Grand Prix d'Argentine 1972 avec l'écurie Brabham de Bernie Ecclestone aux côtés du double Champion du monde Graham Hill, puis a couru pour des équipes telles que Ferrari, Williams et Lotus.

L'Argentin est passé à un point du titre mondial après avoir longtemps mené le championnat 1981, finalement vaincu par le pilote brésilien Nelson Piquet. Il s'est également classé troisième au général à trois reprises : en 1975, en 1978 et en 1980.

Après avoir pris sa retraite de pilote, avec également deux départs en Championnat du monde des Rallyes à son actif, Reutemann s'est tourné vers la politique et est élu au Sénat argentin depuis 2003. Il a également mené deux mandats de gouverneur dans l'État dont il est originaire, Santa Fe. On lui a même proposé de se présenter à la présidence de la Nation argentine en 2003, mais il n'a pas donné suite.

 
partages
commentaires
Les tests d'aileron, cette saga qui va "coûter une fortune"
Article précédent

Les tests d'aileron, cette saga qui va "coûter une fortune"

Article suivant

Pourquoi les équipes de F1 veulent des ailerons plus flexibles

Pourquoi les équipes de F1 veulent des ailerons plus flexibles
Charger les commentaires